Le Championnat du Monde MotoGP a connu l’une de ses journées les plus mouvementées aujourd’hui lors du traditionnel TT d’Assen puisque des pluies diluviennes ont contraint la direction de course à sortir le drapeau rouge au milieu du Grand Prix qui comptait 26 tours. Après de longues minutes, une nouvelle course raccourcie à 12 tours allait désigner le vainqueur du jour.

Après s’être élancé depuis la deuxième ligne de la grille, Cal Crutchlow effectuait d’excellents progrès malgré les trombes d’eau qui s’abattaient sur la piste batave et était revenu au contact des leaders suite à une série de tours particulièrement rapides avant que l’épreuve ne soit interrompue.

Avec une moto chaussée d’un pneumatique pluie tendre à l’arrière, le Britannique de 30 ans prit le départ de la seconde course depuis la septième place sur la grille avec l’espoir de décrocher un résultat concluant. Cependant, le surplus d’adhérence exercée par le train arrière força le natif de Coventry à solliciter énormément l’avant de sa machine. Après quelques virages, il partit à la faute mais se releva heureusement indemne.

Le Grand Prix des Pays-Bas fut finalement remporté avec panache par Jack Miller, l’ancien pilote de l’équipe LCR Honda.

Cal Crutchlow #35 – chute

“Comme vous pouvez facilement l’imaginer, la déception est grande. Dans une course comme aujourd’hui, tous les cas de figure peuvent se produire et les choses ne tiennent à rien. Je me sentais vraiment à l’aise dans la première partie de l’épreuve. J’avais du mal à obtenir un rendement optimal avec les pneumatiques au départ et j’éprouvais quelques difficultés à les mettre correctement en température. Lorsque l’asphalte s’est ensuite mis à sécher, je devrais être le pilote le plus rapide en piste. J’avais alors le sentiment de pouvoir remporter le Grand Prix. Des trombes d’eau se sont mises à tomber à ce moment-là et c’est devenu un désastre.”

“Pour le deuxième départ, j’ai opté pour l’option la plus tendre concernant les pneus et je suis malheureusement parti à la faute car j’avais tout simplement trop d’adhérence avec la gomme arrière. Je n’avais aucune expérience avec ce type de pneumatiques, si ce ne sont que les quelques tours effectués hier lors de la séance qualificative dans des conditions différentes. Le pneu avant ne devait pas être suffisamment chaud et je suis sincèrement déçu.”

“Je suis content pour les pilotes qui ont réussi à monter sur le podium, et plus spécialement pour Jack, même si je sens que j’avais moi aussi l’opportunité de briguer l’une de ces places et pourquoi pas de gagner le Grand Prix. Jack a saisi sa chance et j’en suis réellement ravi pour lui. S’il y avait une personne sur la grille à part moi que j’aurais souhaité voir remporter l’épreuve, c’était bien lui.”

Classement au championnat du monde MotoGP 2016 : 18ème / 20 points

Tous les articles sur : Cal Crutchlow