Lors de la première journée d’essais du Grand Prix d’Argentine qui se déroule ce week-end sur le circuit de Termas de Río Hondo dans l’une des régions les plus chaudes du pays, le plateau MotoGP a dû composer avec un asphalte sale et poussiéreux qui aura même atteint les 60°C. Les deux sessions de tests libres du jour se sont donc avérées relativement compliquées.

Cal Crutchlow et l’équipe LCR Honda ont pris la décision de minimiser les risques au cours de la séance matinale en prenant prudemment leurs marques sur une piste extrêmement glissante où plusieurs pilotes sont partis à la faute. Cependant, le Britannique de 30 ans a largement haussé le rythme dans l’après-midi pour conclure ce vendredi avec un cinquième chrono plutôt prometteur en améliorant de plus de deux secondes et demie sa référence du matin.

Cal Crutchlow #35 – 5ème (1’42.451)

“La journée aura été quelque peu étrange en raison de la surface de la piste qui était extrêmement glissante aujourd’hui. C’était réellement compliqué de pouvoir comprendre exactement les réactions de la moto et d’avoir des sensations bien précises au guidon mais en fin de compte nous nous trouvons dans une situation relativement satisfaisante. Il semble pour le moment que toutes les Honda fassent preuve d’agilité en ce début de week-end et cela accentue notre confiance comme celle de notre constructeur pour la suite.”

“L’équipe a de nouveau réalisé un travail remarquable même si nous avons encore de nombreux paramètres à étudier cette nuit. Nous devons également faire le point avec les personnes de chez Michelin afin d’opter pour la meilleure option pneumatique car il semblerait que tous les pilotes éprouvent quelques difficultés avec l’avant. Nous allons donc voir quelles sont nos possibilités dans ce domaine pour accroître nos performances en espérant pouvoir être à nouveau compétitifs demain.”