Les pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Jack Miller et Tito Rabat se déplacent ce week-end aux Pays-Bas avec l’ambition d’obtenir à nouveau un bon résultat à l’occasion de la manche hollandaise du championnat du monde MotoGP.

Après leur solide prestation à Barcelone, Miller et Rabat ont profité au maximum des deux semaines de break qui leur étaient offertes pour se remettre au mieux de leurs capacités physiques avant de se rendre à Assen.

Miller a poursuivi un intense programme d’entraînement, avec notamment une bonne séance de vélo sur l’île de Man, dans le but de consolider et de fortifier sa jambe gauche fracturée à deux endroits au mois de janvier.

L’Australien bout désormais d’impatience à l’idée d’attaquer la huitième épreuve du championnat du monde après avoir décroché à Barcelone son premier top dix en classe reine.

Ces deux semaines de break ont également permis à Tito Rabat de soigner sa clavicule cassée au Mugello et de se remettre à cent pour cent de ses moyens physiques après avoir courageusement décroché la quatorzième place du dernier Grand Prix de Catalogne.

Rabat a lui aussi suivi un intense programme de rééducation afin d’être au mieux pour relever le challenge d’Assen, circuit où il a souvent brillé en Moto2.

Ce week-end marquera le 250e Grand Prix MotoGP, catégorie créée en 2002 pour prendre la suite de la classe 500 et des moteurs deux-temps. Cette course sera aussi le début d’une nouvelle ère puisque ce sera la première fois depuis 1949 que le Grand Prix des Pays-Bas se courra un dimanche, et non plus le samedi comme le voulait jusqu’à présent la tradition.

Jack Miller :
« On a fait un bon week-end à Barcelone mais il ne faut bien évidemment pas nous en contenter. Nous avons trouvé une bonne direction de travail en Catalogne et nous devons désormais continuer à travailler pour améliorer nos performances en qualification ainsi que notre rythme de course. Autant dire que je suis impatient d’entamer mon week-end à Assen. J’adore ce circuit et l’an dernier j’étais plutôt bien avec ma Honda Open. Je suis curieux de voir comment se comporte ma moto d’usine sur ce tracé. »

Tito Rabat :
« La course à Barcelone m’a mis en confiance et c’est ce dont j’avais besoin après ma blessure du Mugello. Le break de deux semaines m’a par ailleurs fait du bien en me laissant le temps de soigner mon épaule. J’ai travaillé dur pour retrouver le meilleur de ma forme et je pense que je serai à nouveau en mesure de courir à cent pour cent à Assen. J’aime vraiment ce circuit, qui fait partie des légendes du calendrier, et je suis sûr que ce sera extra d’y rouler en MotoGP. Après avoir terminé dans le top quinze à Barcelone, j’espère ce week-end pouvoir à nouveau finir la course dans les points. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Pour nous, Barcelone a été jusqu’à présent notre point culminant de la saison et il faut que l’on continue sur cette lancée ce week-end aux Pays-Bas. Jack a obtenu il y a quinze jours le meilleur résultat depuis ses débuts en MotoGP, et cela doit lui procurer le petit coup de boost dont il avait tant besoin après les difficultés rencontrées en début d’année. Je pense qu’Assen peut l’aider à continuer sa progression car c’est un circuit où il avait bien roulé l’an dernier. Tito a lui aussi profité de ces deux semaines de repos pour poursuivre la rééducation de son épaule. Il devrait être en forme pour poursuivre ce week-end l’apprentissage de sa Honda RC213V. »

Tous les articles sur : Esteve Rabat, Esteve Tito Rabat, Jack Miller