Situé à quelques heures de route de la ville de Dresde, le circuit du Sachsenring accueillait ce week-end le Grand Prix d’Allemagne, 9e rendez-vous de la saison 2016.

Ce rendez-vous en terre allemande marquait aussi le retour de Loris Baz à la compétition. Le Français s’était en effet retrouvé écarté des circuits après s’être blessé lourdement au pied droit durant le Grand Prix d’Italie au Mugello.

Après avoir effectué un retour positif vendredi et l’avoir consolidé samedi, Loris espérait la pluie ce dimanche et son souhait a été exaucé. La pluie s’est abattue sur le Sachsenring au départ de la course pour cesser après quelques tours. Au terme d’une course mouvementée, Loris se projette déjà sur le test sur le circuit du Red Bull Ring en Autriche, mardi et mercredi, pour préparer sa deuxième partie de saison. Il profitera ensuite de quelques jours de repos et d’entrainement avant la reprise en août prochain.
“Une course très compliquée dès le départ. Il pleuvait sur la grille et très logiquement nous avons pensé que la piste ne sécherait pas si rapidement. Nous avons commencé la course avec le pneu sur lequel je me sentais bien au warmup, le plus tendre. Après quelques tours, la pluie a cessé et les pneus ont commencé à chauffer. À cause de cela, je n’avais plus aucun feeling sur l’avant.
Il me tardait de m’arrêter pour changer de moto. Après être passé au box, je suis reparti avec un pneu slick à l’arrière. La piste changeait tour après tour et j’ai manqué de chuter à plusieurs reprises. Malheureusement, il y a eu une petite incompréhension sur le choix des pneus au moment où je devais m’arrêter. J’ai donc changé de moto de nouveau pour passer sur des pneus intermédiaires. Ayant deux tours de retard, je n’ai pas pris de risques inutiles jusqu’à l’arrivée.
Ce n’est pas la course que j’espérais d’autant plus après avoir longuement mené le warmup sur le mouillé. Nous avions trouvé de bons réglages pour la course et tout se profilait comme il fallait si les conditions avaient été les mêmes en course. Je pense que sans ces problèmes, j’aurais pu marquer des points.
Je ne m’attendais pas à un week-end si difficile pour une reprise. Nous avons eu des soucis que nous avons pu résoudre. Ensuite, il ne fallait pas trop en demander à cause de mon pied. Nous allons profiter du test mercredi et jeudi en Autriche pour nous remettre sur le droit chemin. Ce test sera très important et conditionnera la deuxième partie de la saison.
Après ce test, je continuerai l’entrainement tout en prenant quelques jours de repos. C’est assez simple de concilier les deux durant l’été pour revenir en pleine forme.”

Tous les articles sur : Loris Baz