Pendant les essais libres, Bautista se défendait honnêtement sur le sec en réalisant le neuvième temps, ce qui était suffisant pour le qualifier directement en Q2. Il parvenait à y obtenir le septième chrono, qui qui lui permettait de s’élancer de la troisième ligne aux côtés de Cal Crutchlow et d’Andrea Dovizioso.

Sixième à l’issue du premier tour, il occupait la tête du groupe des poursuivants juste derrière Scott Redding alors cinquième. Avec le Britannique, Maverick Vinales, Andrea Iannone et Cal Crutchlow, ils pointaient à la fin du quatrième tour à un peu plus de deux secondes des quatre hommes de tête Johann Zarco, Marc Marquez, Valentino Rossi et Danilo Petrucci.

Il se faisait ensuite dépasser par Vinales et Dovizioso. Sa course s’arrêtait malheureusement au dix-huitième tour alors qu’il occupait une belle sixième position. Il aurait pu viser une de ses meilleures places de l’année, après la quatrième en Argentine et la cinquième en Italie.

Selon Alvaro Bautista, « Ces choses se passent en course, mais cette année, nous fonctionnons bien et nous ne méritons pas cette crise. Il était prévu en course d’attendre pour voir ce qui ce qui se passerait, car nous n’avions que peu roulé sur le sec.  

« Lors des premiers tours, j’ai essayé d’être prudent et de ne pas prendre de risques. Ensuite, nous avons eu un bon combat avec plusieurs pilotes. Le groupe s’est allongé un peu, j’allais à mon propre rythme et soudain au cinquième tour, j’ai perdu l’avant. Il n’y a aucune raison pour laquelle je peux dire pourquoi je suis tombé.

« Je me sens mal, parce que nous faisons bien les choses, mais nous manquons de ce petit quelque chose pour nous aider à terminer les courses et être là-haut, parce que nous en avons le potentiel. Nous étions bien, j’étais à l’aise, et j’aurais pu finir au moins dans les six premiers.

« Physiquement, je suis OK, mon moral est un peu blessé, mais la prochaine course arrive bientôt et je suis sûr qu’en Allemagne, nous allons nous rétablir et avoir un bon feeling. »

Résultats du Grand Prix des Pays-Bas :

1- Valentino Rossi – Movistar Yamaha MotoGP – Yamaha YZR M1 – 26 tours

2- Danilo Petrucci – OCTO Pramac Racing – Ducati Desmosedici GP – + 0.063

3- Marc Marquez – Repsol Honda Team – Honda RC213V – + 5.201

4- Cal Crutchlow – LCR Honda – Honda RC213V – + 5.243

5- Andrea Dovizioso – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP – + 5.327

6- Jack Miller – Marc VDS 0.0 EG – Honda RC213V – 23,390 +

7- Karel Abraham – Pull & Bear Aspar Team – Ducati Desmosedici GP15 – 36,982 +

8- Loris Baz – Royal Avintia Racing – Ducati Desmosedici GP15 – 37,058 +

9- Andrea Iannone – Ecstar Team Suzuki – Suzuki GSX-RR – 37,166 +

10- Aleix Espargaro – Aprilia Racing Team Gresini – Aprilia RS-GP – + 1’01.929

11- Pol Espargaro – Red Bull KTM Factory Racing – KTM RC16 – + 1’09.384

12- Tito Rabat – EG 0.0 Marc VDS – Honda RC213V – + 1’10.121

  1. Dani Pedrosa – Repsol Honda Team – Honda RC213V – + 1’10.344

14- Johann Zarco – Monster Yamah to Tech 3 – Yamaha YZR M1 – + 1’35.655

15- Jorge Lorenzo – Ducati Team – Ducati Desmosedici GP à 1 tour

16- Hector Barbera – Royal Avintia Racing – Ducati Desmosedici GP à 1 tour

17- Alex Rins – Team Suzuki Ecstar – Suzuki GSX-RR à 1 tour

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Andrea DOVIZIOSO-Ducati 115 points

2 Maverick VIÑALES-Yamaha 111

3 Valentino ROSSI-Yamaha 108

4 Marc MARQUEZ-Honda 104

5 Dani PEDROSA-Honda 87

6 Johann ZARCO-Yamaha 77

7 Danilo PETRUCCI-Ducati 62

8 Jorge LORENZO-Ducati 60

9 Cal CRUTCHLOW-Honda 58

10 Jonas FOLGER-Yamaha 51

11 Jack MILLER-Honda 40

12 Alvaro BAUTISTA-Ducati 34

13 Scott REDDING-Ducati 33

14 Loris BAZ-Ducati 31

15 Andrea IANNONE-Suzuki 28

16 Aleix ESPARGARO-Aprilia 23

17 Tito RABAT-Honda 23

18 Hector BARBERA-Ducati 21

19 Karel ABRAHAM-Ducati 20

20 Pol ESPARGARO-KTM 11