Tout comme son coéquipier Maverick Vinales, Valentino Rossi a réussi à sauvegarder l’essentiel à l’arrivée de ce Grand Prix d’Allemagne. À savoir une position toujours dans le groupe de tête au championnat du monde, à seulement 10 points du nouveau leader.

Parti neuvième et arrivé cinquième après une course difficile durant laquelle il a dû affronter et/ou résister à de nombreux adversaires, il n’est donc guère étonnant que le pilote italien laisse transparaître dans son analyse un verre à la fois un verre à moitié vide et à moitié plein…

Valentino Rossi : « Ce fut un week-end difficile car nous avons beaucoup peiné, comme nous l’avions fait sur d’autres circuits cette année, mais heureusement nous avons pu mieux travailler. La course n’a pas été si mauvaise, car j’ai pu maintenir un bon rythme du début jusqu’à la fin. Je suis heureux quand je me bats pour le podium, mais cette cinquième place est néanmoins assez bonne, car sont de bons points pour le championnat et nous sommes juste à dix points de la tête, donc je pense que le championnat est toujours très ouvert.

Habituellement, je ne suis pas content de la cinquième place, parce que je veux essayer de me battre pour le podium chaque semaine. Mais après ce week-end, le résultat n’est pas si grave. Surtout parce que la course a été très difficile, très difficile, du début à la fin. J’ai toujours attaqué au maximum, avec quelqu’un à “0.0” derrière moi.Nous avons également eu un peu de malchance parce que pendant les essais, j’ai cassé la bonne moto à deux reprises. Malheureusement, nous avons un seul châssis, donc, pour le travail, c’était un problème. Je suis également parti seulement depuis la troisième ligne, et ici, il est assez difficile de dépasser. Si j’avais pu commencer un peu plus en avant, je pense que je pouvais rester avec Pedrosa et peut-être me battre pour le podium. C’est dommage car je voulais essayer de me battre avec Maverick, essayer d’arriver devant lui, car c’est important pour le championnat. Mais aujourd’hui, il était plus rapide que moi. Il était mieux dans deux ou trois endroits et c’est comme ça.

Mais d’un autre côté, nous avons eu de la chance, car c’était sec pour la course, parce que sur le mouillé, nous peinons davantage. Et dans un championnat comme cette année, ce sont des points importants parce que parfois vous pouvez avoir un grand feeling, puis sur d’autres pistes, comme ce week-end, vous en peiné plus. Il est donc important de prendre de bons points.Je suis content parce que si nous n’avions eu pas le nouveau châssis, je pense que cela aurait été aujourd’hui comme à Jerez et à Barcelone. Nous sommes en mesure de mieux travailler sur la moto et, en particulier, nous avons pu être plus compétitifs et avoir un bon rythme du début jusqu’à la fin, avec le nouveau châssis. Nous sommes donc sur le bon chemin.

Nous devons essayer d’arriver devant les (Yamaha) satellites, mais d’un autre côté, si vous regardez le championnat, Maverick et moi sommes devant eux. Cela signifie qu’en neuf courses, nous avons marqué plus de points que les motos satellites.

Maintenant, je pense que je vais me détendre pendant deux semaines, et, après ces deux semaines passées avec mes amis à recharger mes batteries, je recommencerai à m’entraîner parce que nous devons arriver prêt à 100 % à Brno. »

Massimo Magali : « Nous savions que la course d’aujourd’hui au Sachsenring allait être difficile, mais nous étions prêts à relever le défi. Quoique les cieux soient de nouveau apparus menaçants au début de la course, nous étions relativement certains que cela allait être une course sur le sec, ce qui était les conditions que nos pilotes préféraient pour effectuer les 30 tours d’aujourd’hui. Notre objectif était de prendre autant de points que possible et les deux pilotes sont restés fidèles à leurs buts. Maverick et Vale ont tous les deux réalisé une bonne course, et ont fait tout leur possible pour marquer des points importants pour le championnat, car le classement y est très serré. Maverick a fait un bon travail, en particulier durant la deuxième moitié de la course, puisqu’il est remonté de onzième à quatrième. Valentino a vraiment bien commencé la course mais malheureusement, le temps qu’il soit en quatrième place, les trois pilotes de devant étaient déjà trop loin. Il a fait tout ce qu’il a pu pour défendre sa position aussi longtemps que possible face à de nombreux adversaires, et a finalement pris de gros points.

La première moitié de la saison a été très passionnante, avec des batailles serrées, impliquant beaucoup de pilotes et constructeurs. Avec le travail acharné de l’équipe et les pilotes, nous avons jusqu’ici remporté quatre victoires et huit podiums. Maintenant, nous attendons avec impatience les vacances d’été. Pendant les quatre prochaines semaines, nous rechargerons nos batteries avant de continuer la bataille pour le championnat en République tchèque. »

Résultats du Grand Prix d’Allemagne :

1. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 40m 59.525s
2. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 41m 2.835s
3. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 41m 11.071s
4. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 13.778s
5. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 14.505s
6. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 41m 16.059s
7. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 41m 19.261s
8. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 41m 19.713s
9. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 41m 20.663s
10. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 41m 23.735s
11. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 41m 25.184s
12. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 41m 31.065s
13. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 41m 31.704s
14. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 41m 35.978s
15. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 41m 37.296s
16. Mika Kallio FIN Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 41m 37.377s
17. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 41m 38.848s
18. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 41m 40.715s
19. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 41m 59.375s
20. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 42m 1.189s
21. Alex Rins ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 42m 1.220s

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Marc MARQUEZ-Honda 129 points
2 Maverick VIÑALES-Yamaha 124
3 Andrea DOVIZIOSO-Ducati 123
4 Valentino ROSSI-Yamaha 119
5 Dani PEDROSA-Honda 103
6 Johann ZARCO-Yamaha 84
7 Jonas FOLGER-Yamaha 71
8 Danilo PETRUCCI-Ducati 66
9 Jorge LORENZO-Ducati 65
10 Cal CRUTCHLOW-Honda 64
11 Alvaro BAUTISTA-Ducati 44
12 Jack MILLER-Honda 41
13 Scott REDDING-Ducati 33
14 Aleix ESPARGARO-Aprilia 32
15 Loris BAZ-Ducati 31
16 Andrea IANNONE 28
17 Tito RABAT 23
18 Hector BARBERA 21
19 Karel ABRAHAM 20
20 Pol ESPARGARO 14
21 Bradley SMITH 8
22 Alex RINS 7
23 Michele PIRRO 7
24 Sam LOWES 2
25 Sylvain GUINTOLI 1

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP