L’équipe indépendante française a rêvé pendant de nombreuses années qu’un constructeur lui confierait des motos d’usine identiques aux machines du team officiel, et non des motos de l’année précédente. La proposition est finalement venue de KTM, qui équipera donc quatre pilotes avec leurs motos dernier cri pour les saisons 2019 à 2021, et plus si affinités. Les pilotes ne sont pas encore définis, mais l’organisation est déjà en train d’être envisagée par les hauts responsables.

Selon les propos recueillis par Markus Zörweg pour motorsport-magazin.com, « Ces deux places supplémentaires en MotoGP étaient absolument nécessaires pour KTM. Ce n’est pas seulement parce qu’il y a ce contrat avec Dorna qui stipule que vous devez fournir une deuxième équipe si cela est désiré. Cela correspond tout simplement à notre stratégie », explique le Directeur de KTM Motorsport Pit Beirer dans un entretien avec Motorsport-Magazin.com.

KTM est le seul constructeur représenté dans les trois catégories du Championnat du Monde : Moto3, Moto2 et MotoGP. Des motos sont également mises à disposition pour la Red Bull Rookies Cup, qui sert d’étape préliminaire au Championnat du Monde. « Mais nous n’avons rien à gagner en entraînant autant de jeunes et en n’ayant pas de place pour les utiliser ensuite en MotoGP. On ne peut pas toujours amener un rookie directement dans l’équipe officielle. La pression est souvent beaucoup trop forte », s’inquiète Beirer.

Concernant les possibilités offertes à KTM par l’extension à quatre pilotes, la nouvelle tâche implique également beaucoup de travail supplémentaire. « Beaucoup de gens fabriquent déjà des machines de MotoGP. Ensuite, ils en construisent d’autres et se contentent de poser les anciennes par exemple chez Tech3. Mais ce n’est pas comme ça en MotoGP », explique Beirer.

« Nous sommes déjà à la limite avec ce que nous faisons maintenant. Certains de nos employés travaillent déjà 18 heures par jour. Pour pouvoir gérer le projet d’une deuxième équipe de course, nous devons constituer une équipe supplémentaire d’une dizaine d’employés dans notre entreprise ».

Si vous êtes intéressés, voici les propositions concrètes de KTM. (PS : non, ce n’est pas un poisson d’avril.)

Crédit Photos : Marcin Kin pour KTM

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP, Monster Yamaha Tech3