Mahindra a présenté sa nouvelle moto MGP3O la semaine dernière en Inde, et cela ne concerne pas moins de 10 pilotes du plateau 2016 Moto3.

Francesco Bagnaia et Jorge Martin pour le team Aspar officiel, Stefano Manzi et Stefano Valtulini pour le team MTA Italia, Tatsuki Suzuki et Fabio Spinarelli pour le team CIP- Unicom Starker, Karel Hanika et Darryn Binder pour le team Outbox Reset Drink, ainsi enfin Alexis Masbou et John Mc Phee sur les “Peugeot” du team SPRacing Peugeot défendront en effet les couleurs de l’industriel indien grâce aux machines conçues chez Suter en Suisse.

Techniquement, on peut considérer que le modèle 2016 n’est plus du tout d’une évolution du modèle précédent, tellement les changements sont nombreux; nouveau cadre à la rigidité modifiée, nouvelle culasse avec une sortie d’échappement par soupape donnant sur deux pots d’échappement, comme sur les KTM, nouveau moteur à rapport alésage/course modifié, nouvelle aérodynamique, en particulier de l’entrée d’air dans la tête de fourche et de la boîte à air, nouveau réservoir, nouvelle selle, nouvelle tringlerie de sélection des vitesses, etc.

Évidemment, tant de nouveautés engendrent souvent un timing extrêmement serré avant de valider définitivement quelle configuration moteur sera disponible pour tous les teams à partir du premier Grand Prix.

Il semble effectivement que ce soit le cas chez Mahindra et aucune machine helvético-italo-indienne n’est attendue aux essais privés qui commencent aujourd’hui à Valence

L’année dernière, la première Mahindra au Championnat du monde était celle de Francesco Bagnaia, en 14 ème position. Cette année, les objectifs sont nettement relevés.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : 3570 Team Italia, CIP-Unicom Starker, MAPFRE Team MAHINDRA, Peugeot SaxoPrint RTG, Platinum Bay Real Estate