Pedrosa est un des pilotes les plus malheureux en matière de chutes, et il arrive fréquemment qu’il se blesse quand il tombe. A 32 ans, il déjà dû subir 32 opérations, ce qui fait beaucoup à un si jeune âge.

Dani Pedrosa a été victime d’une chute lors du premier tour du Grand Prix d’Argentine. Il a ensuite été transporté d’urgence en Europe pour faire y examiner son poignet droit où a été détectée une fracture distale du radius.

Pedrosa s’est fait opérer à l’Hôpital Universitaire Dexeus de Barcelone. L’opération s’est bien passée selon le Docteur Mir (Chef de l’Unité de Chirurgie de la Main et de la Microchirurgie, Département Traumatologie et Chirurgie Orthopédique), qui a pratiqué l’intervention.

« Dani souffrait d’une fracture distale du radius droit, qui affectait son articulation, a détaillé le Dr Mir à Motpgp.com. Nous avons donc procédé à une réduction de la fracture et fixé à l’aide d’une vis de compression en titane canulée.

« L’opération s’est bien passée et nous sommes plutôt optimistes quant au fait qu’il récupère rapidement », déclarait le chirurgien, sans toutefois donner de date précise. « Nous sommes toujours surpris de voir la rapidité avec laquelle les pilotes récupèrent, mais l’idée serait de le voir revenir pour Jerez, » sachant que la course d’Austin se déroule dans tous juste 10 jours.

La présence de Dani à Austin est très incertaine car comme le précisait le Dr Mir, « n’est pas possible de dire avec exactitude le temps nécessaire avant son retour à la compétition. Son poignet était toujours enflammé, et il faudra voir comment évoluerait la situation ces prochaines 72 heures. »

En cas de forfait de Pedrosa à Austin, Honda pourrait faire appel à Stefan Bradl pour le suppléer.

Photos © HRC et Repsol Honda