Lorenzo chez Ducati ça c’est acquis. Oui, mais avec qui ? A part son fidèle mécanicien, il n’y a personne qui officie actuellement à ses côtés qui le suivra. Les Forcada et autres Zeelenberg resteront chez Yamaha. Por Fuera est le roi nu. Il faut donc l’habiller. Ce qui tombe bien car les soldes battent leur plein.

Du coup, les rumeurs vont bon train. Celles-ci voudraient un Christian Gabarrini comme chef-mécanicien. L’ancien homme lige de Stoner qui l’a suivi pour la bonne aventure Honda encadre un Jack Miller qui vient de remporter son premier Grand Prix à Assen. L’Italien reviendrait donc chez les rouges au moment où son ancien pilote y a repris ses quartiers comme testeur de choix.

Il y a aussi une autre fonction à prendre. Celle de coach. On parle de Max Biaggi pour un rôle qui serait le même que celui de Cadalora actuellement avec Valentino Rossi. Pas mal, mais au vu de ce qui précède, il est envisageable de voir Casey Stoner lui faire les freins pour le poste. C’est du moins ce que pense le média AS qui a approché le double Champion du Monde retraité de 30 ans sur le sujet. Au sortir de ces derniers tests avec la GP16 qui l’ont enthousiasmé au point que l’on reparle à nouveau d’une possible wild-card, l’intéressé a esquissé un sourire comme toute réponse. Sans rien nier de la perspective.

On en est là et reste à savoir si Casey en a parlé à Adriana, son épouse et mère de sa fille. Car accepter la mission, c’est suivre son pilote durant toute la saison sur tous les circuits du monde et vivre dans le milieu du paddock. Tout ce qui a poussé Stoner vers la retraite anticipée.

Tous les articles sur : Casey Stoner, Jorge Lorenzo