Le 28 janvier, les permanents du plateau MotoGP 2018 vont reprendre le collier après la longue période hivernale. Une rentrée où il faudra déjà se montrer en grande forme puisqu’elle aura lieu dans la fournaise d’un tracé de Sepang en Malaisie. Pour autant, le débutant mais tout de même Champion du Monde en titre de Moto2 Franco Morbidelli garde la tête froide au moment d’aborder l’échéance.

Ce sont trois jours de tests intensifs qui attendent les pilotes du MotoGP dès ce dimanche, une occasion de reprendre les travaux laissés depuis les essais de Valence et de Jerez accomplis à la fin de l’année dernière. Pour le fer de lance de la VR46 Academy, retrouver sa Honda RC213 sera un vrai bonheur, mais l’Italien qui est aussi Brésilien jure que tout restera sous contrôle.

Il précise ainsi : « je suis impatient de retrouver ma moto à Sepang après l’avoir découverte à Valence et à Jerez. Ce sera important de débuter sur un bon rythme, et on pourra ainsi poursuivre sur les bases de 2017. On ne s’est pas fixé d’objectifs pour ces essais en termes de performances. Je vais avant tout voir comment je me sens sur la moto et comment elle est avec moi, car on aborde une piste différente avec Sepang. On commencera avec les réglages de base puis on les affinera au fur et à mesure des informations recueillies en piste. C’est ce que nous avions fait lors des deux derniers galops d’essais en Espagne ». Avec un certain succès !