Marc Márquez a terminé sa seconde journée de test à Sepang à la même place qu’il avait conclu la première, soit la septième. Son chrono sous les deux minutes montre qu’il est dans le rythme des meilleurs et il aurait pu sans doute mieux faire sans une chute sans conséquence en fin d’exercice. Durant ce lundi, le Champion du Monde a découvert un nouveau carénage pour sa RC213V et il a continué à travailler sur le moteur. Résultat ? Il n’est pas convaincu par l’aérodynamique tandis que les premiers doutes surgissent sur la mécanique…

Ce n’est pas encore le moment de voir Marc Márquez au sommet de la feuille des temps. Pendant que les Yamaha se partageaient les deux premières places, au HRC, on continuait à abattre un lourd travail de mise au point touchant tous les points essentiels de la moto. Et ce lundi, c’est la partie aérodynamique qui entrait en scène. Une question qui semble rester entière dans le box Honda : « l’objectif du nouveau carénage est de contrôler le wheeling et de générer de l’appui. De fait, vous perdez aussi de la vitesse » explique l’équipier de Dani Pedrosa.

« Lorsque vous avez ce carénage, vous gagnez en stabilité lors des freinages. Mais la moto est aussi plus physique, plus dure à cerner. Dans les courbes rapides, elle est moins facile. Avec ce type de carénage, il nous faut trouver les bons réglages. Sur un tour, je peux bien piloter, mais sur la distance d’une course j’ai peur de faire surchauffer le pneu avant ou quelque chose dans le genre ».

Le développement est donc en cours, de même que sur un moteur qui a commencé à soulever ses premières questions après l’enthousiasme de sa découverte… « On se concentre beaucoup sur la toute dernière version du moteur. On ne lâche pas pour autant celui de Valence. Sur ce tracé de Sepang, vous pouvez faire des erreurs car sa configuration permet de les rattraper avec la puissance et le couple. Vous êtes alors rapide, et vous vous sentez bien ».

« Comme tous les autres pilotes Honda, j’aurais tendance à aller vers le nouveau moteur, mais pourtant j’ai un doute sur ce qu’il pourrait donner sur un autre type de circuit. On serait alors plus en difficulté. Seulement deux ou trois tracés au calendrier sont comme celui de Sepang. Ce sera très important de se décider demain sur le meilleur choix à faire ». A suivre donc…

MotoGP #SepangTest J.2 : Chronos

1. Maverick Viñales, Yamaha, 1:59,355 min
2. Valentino Rossi, Yamaha, +0,035 sec
3. Cal Crutchlow, Honda, +0,088
4. Jorge Lorenzo, Ducati, +0,143
5. Jack Miller, Ducati, +0,154
6. Johann Zarco, Yamaha, +0,347
7. Marc Márquez, Honda, +0,375
8. Andrea Dovizioso, Ducati, +0,377
9. Danilo Petrucci, Ducati, +0,392
10. Andrea Iannone, Suzuki, +0,562
11. Aleix Espargaró, Aprilia, +0,570
12. Dani Pedrosa, Honda, +0,644
13. Alex Rins, Suzuki, +0,687
14. Pol Espargaró, KTM, +0,907
15. Tito Rabat, Ducati, +1,151
16. Bradley Smith, KTM, +1,165
17. Franco Morbidelli, Honda, +1,307
18. Mika Kallio, KTM, +1,346
19. Álvaro Bautista, Ducati, +1,373
20. Karel Abraham, Ducati, +1,559
21. Takaaki Nakagami, Honda, +1,597
22. Sylvain Guintoli, Suzuki, +2,037
23. Scott Redding, Aprilia, +2,101
24. Yonny Hernandez, Yamaha, +2,199
25. Xavier Siméon, Ducati, +2,334
26. Tom Lüthi, Honda, +2,455