Récent vainqueur du Grand Prix de Malaisie, Dovi ne souhaite bien sûr pas s’arrêter en si bon chemin et une deuxième victoire consécutive ne serait pas pour lui déplaire. Ce serait également un brillant succès pour Ducati qui a été sevré de premières places à Valence depuis les exploits de Troy Bayliss en 2006, puis de Casey Stoner en 2008.

Agé de 30 ans, le natif de Forlimpopoli va disputer en Espagne ce week-end son 258e Grand Prix, qui succèdera à 159 en MotoGP, 49 en 250 et 49 en 125. Son premier GP, ce fut en 2001 en wild card au Mugello, sur une 125 Aprilia du RCGM Rubicone Corse. Pour sa troisième saison entière en 125, il gagnait en Afrique du Sud, en France, au Royaume-Uni, au Japon et en Australie, ce qui lui valait en fin de saison le titre de Champion du Monde 2004. Il pilotait alors une Honda du Kopron Team Scot qui lui permettait également de terminer deuxième à Valence, notre propos du jour. Pour être complet, cette année-là il terminait 13 fois sur le podium en 16 courses. Il finissait la saison avec 91 points d’avance (!) sur un dénommé Hector Barbera. Un certain Jorge Lorenzo finissait 4e et un jeune Australien prénommé Casey terminait 5e.

Dans sa carrière, Dovi a réalisé 16 pole positions (3 en MotoGP, 4 en 250 et 9 en 125), dont la première en 2003 au Mans en 125. Il a couru en MotoGP de 2008 à 2011 sur Honda (la première année chez JiR, puis les trois autres au sein de l’équipe officielle), en 2012 sur une Yamaha de l’équipe Tech 3, et depuis 2013 chez Ducati.

2-ok_ti23238

Il n’avait jusqu’à Sepang remporté qu’un seul Grand Prix en MotoGP, à Donington en 2009, devant Colin Edwards et Randy de Puniet. Dovizioso plane encore un peu sur son nuage après sa belle première place en Malaisie. « Ce fut une sensation très spéciale pour moi que de gagner à Sepang, estime-t-il, car il était important de remporter une course cette saison. Maintenant je peux aller à Valence avec cela hors de mon esprit et pleinement conscient de ma valeur ».

A Valence, son meilleur résultat en MotoGP a été la troisième place en 2011 derrière Casey Stoner, et Ben Spies.

Le top 5 au classement final 2016 est encore possible pour Andrea. « Mon objectif était d’arriver cinquième au championnat et j’ai une chance de le faire, mais surtout je suis heureux des améliorations apportées cette année à la moto par l’équipe, et sur le plan personnel, donc maintenant je ferai tout pour terminer le championnat de la meilleure façon possible en Espagne ».

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso