Après le coup de tonnerre du forfait de Jonas Folger pour la saison 2018, les supputations sont allées bon train dans une majorité des médias.

Nous ne leur avons cependant pas emboîté le pas et nous nous sommes cantonnés aux déclarations d’Hervé Poncharal qui est quand même évidemment le mieux placé pour savoir qui remplacera le pilote allemand chez lui…

Lors de nos deux entretiens, le patron de l’équipe Tech3 a été clair et a particulièrement insisté sur le fait qu’il ne prendrait pas un pilote déjà sous contrat, sauf si le team manager de ce dernier autorisait l’opération (voir ici) !

Or c’est justement ce que vient apparemment de faire Lucio Pedercini, le team manager de Yonny Hernández dont le nom figure actuellement en haut de la liste des candidats potentiels, au moins pour les prochains essais à Sepang.

Ses propos ont été prononcés lors de la présentation de l’équipe à la Motor Bike Expo de Vérone et reportés par nos confrères du site GPone.

Les rumeurs selon lesquelles Hernandez pourrait essayer la Yamaha Tech3 ne vous dérangent pas?

Lucio Pedercini : « Non, je pense que ce serait une bonne chose pour lui. Il est également vrai que le contrat conclu entre l’équipe et Yonny ne prévoit pas cela, mais je pense qu’il n’y aura pas de problème s’il décide d’essayer ou, mieux, de revenir en MotoGP. J’aurais alors une deuxième carte prête. »

Quel est son nom?

« Je ne peux pas encore le dire (rires). »

Le message est clair : Yonny Hernández a maintenant le droit d’essayer la Yamaha M1 du team Tech3 à Sepang, voire plus si affinités, même si le concerné affirme pour le moment qu’il participera bien à la saison WSBK…

 

Tous les articles sur les Pilotes : Yonny Hernandez

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3