A peine descendu de sa Ducati GP17 après avoir obtenu une troisième place au Grand Prix d’Espagne à Jerez, Jorge Lorenzo ne pouvait pas cacher sa joie après avoir connu un début de saison particulièrement difficile en tentant de s’acclimater à la brutale italienne.

Il s’en est confié au micro du site MotoGP.com.

Bravo pour votre premier podium avec la Ducati. À quel point était ce difficile après votre début de saison laborieux ?

Jorge Lorenzo : « bien, c’est comme une victoire. Faire un podium avec la Ducati, c’est une moto spéciale est très difficile, cela me rend très très fier et très heureux. Je ne m’attendais pas à ça à cette position, je m’attendais à me battre pour la cinquième ou sixième place, mais quoi qu’il en soit le rythme de course a été très lent et j’ai pu, peu à peu, remonter et dépasser quelques pilotes. Sur la fin, j’ai beaucoup peiné à faire ce petit écart sur Zarco mais finalement, je n’ai jamais renoncé. J’étais très fatigué pendant la course car car cette moto est un petit peu nerveuse, donc j’ai attaqué, attaqué, et je suis resté sur la moto. Nous pouvons célébrer ce résultat. »

Crédit photo: MotoGP.com