L’an passé, le poleman portait le même nom, mais la moto était bien différente. Comme l’écurie. Xavi Vierge s’est révélé samedi dans les derniers instants comme un des favoris, parmi lesquels il faut compter les pilotes Dynavolt, Remy Gardner, Sam Lowes, Baldassarri, tandis que l’on peut mettre une pièce sur le KTM de Brad Binder. Cela étant dit, l’ère Triumph en Moto2 s’est offert son premier record d’une piste. La performance la plus véloce dans la catégorie qui était l’apanage de Johann Zarco en 2015 a en effet été battu…

Mais ça, c’était samedi. Nous sommes dimanche et les conditions sont bien différentes. Pour ce dernier entrainement avant la grande explication de la course, qui se montrera sous son meilleur jour ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici le tableau à ne pas rater pour se remémorer les performances face au sablier…

GP Argentine Moto2™

2018

2019

FP1

1’44.461 Mattia Pasini

1’44.220 Luca Marini
FP2

1’44.802 Álex Márquez

1’43.353 Tom Lüthi
FP3

1’57.379 Remy Gardner

1’42.815 Remy Gardner
Q1

XXX

1’42.987, Simone Corsi
Q2

1’56.137 Xavi Vierge

1’42.726 Xavi Vierge
Warmup

1’55.481 Luca Marini

Course Pasini, Vierge, Oliveira
Record

1’42.809 Johann Zarco 2015

25°sur la piste et 23°dans l’air, et la plie redoutée se fait attendre. On apprend que le pilote KTM Lukas Tulovic du Kiefer Racing Team a été pénalisé par le directeur de la course et partira pour le Grand Prix d’Argentine à partir de la 30e position. au lieu de la 27e. Il a été reconnu coupable d’avoir gêné un autre pilote sur la trajectoire arpentée à un train de sénateur.

24 pilotes sont réunis sur la grille de départ en une seconde dans cette catégorie. On rappellera que Fernández est forfait…

En 1’43.395, Sam Lowes signe la première référence. Schrötter fait mieux pour 258 millièmes mais il est intéressant de voir Brad Binder dans son sillage. Le Sud Africain montre ainsi qu’il faudra compter sur la KTM ce dimanche. Álex Márquez grimpe troisième. Le poleman Vierge est seulement quatorzième, Marini dix-huitième. Cardelus chute au virage 14. Il était dernier.

En 1’43.083, Lüthi prend les commandes à sept minutes du but. Son équipier Schrötter fait mieux en étant le premier à descendre sous la barre des 1’43 en 1’42.924. Baldassarri est sixième devant Bulega et Gardner.  A deux minutes du but, Marini intègre enfin le top 10 avec le huitième chrono. Mais tout juste devant son équipier débutant BulegaJoe Roberts chute au virage 13, il était 26e.

Schrötter termine en trombe en 1’42.693 devant son équipier Lüthi et Lowes. Locatelli chute au virage 13. Il était 18e.

Argentine, Moto2, Warmup : Chronos

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marcel Schrotter

Tous les articles sur les Teams : Dynavolt Intact GP