Remy Gardner se présente comme l’homme en forme de ce Grand Prix d’Argentine version Moto2. L’Australien de bonne famille a retrouvé un nouveau souffle en quittant sa Mistral 610 et a pris le courant ascendant d’une Kalex Triumph qui décoiffe. Le vent de la jeunesse souffle aussi dans cette catégorie qui ne veut pas se résigner à la domination d’un seul châssis. SpeedUp et KTM ont donné la réplique, cette dernière marque avec un Jorge Martin débutant que l’on attend impatiemment dans cette séance qualificative… 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici le tableau à ne pas rater pour se remémorer les performances face au sablier…

GP Argentine Moto2™

2018

2019

FP1

1’44.461 Mattia Pasini

1’44.220 Luca Marini
FP2

1’44.802 Álex Márquez

1’43.353 Tom Lüthi
FP3

1’57.379 Remy Gardner

1’42.815 Remy Gardner
Q1

XXX

Q2

1’56.137 Xavi Vierge

Warmup

1’55.481 Luca Marini

Course Pasini, Vierge, Oliveira
Record

1’42.809 Johann Zarco 2015

25° dans l’air et 32° sur la piste voilà des conditions dont ne profitera pas un pilote.  Il y aura en effet un forfait dans cet exercice en la personne de Fernández, salement touché après cette effrayante cabriole lors de la FP3…

Comme en Moto3 et en MotoGP, il faut d’abord en passer par une Q1. Quatre en sortiront pour aller en Q2 aux airs de finale. En 1’43.004, Bastianini signe la première référence. Corsi fait mieux en passant la barre des 1’43. Bendsneyder avec sa NTS et Locatelli sont dans le bon carré lorsque les cinq dernières minutes pointent à l’horizon. Et on en restera là dans cette séance très vite figée. Bezzecchi partira 21ème et Öttl 30ème. On est encore loin du compte chez Tech3…

Classement Q1 :

Le combat des chefs va maintenant pouvoir commencer. En 1’42.726, Vierge signe le chrono le plus rapide du week-end vu jusque-là. C’est le nouveau record de la piste, tenu depuis 2015 par Johann Zarco avec un moteur 600 Honda qui était de 1’42.809. Il est suivi par son équipier Álex Márquez. Brad Binder, Lüthi et Gardner complètent le top 5 à sept minutes du terme.

Lüthi s’intercale entre les deux pilotes Marc VDS, mais son équipier Schrötter le pousse troisième en se rapprochant de 18 millièmes de la tête des opérations.

On rappellera que Vierge était en pole position du Grand Prix d’Argentine version Moto2 en 2018… Et il sera aussi l’homme de la position de pointe en 2019. Schrötter suit comme Lowes. Márquez, Lüthi et Brad Binder sont sur la seconde ligne, ce qui est encourageant pour KTM. Gardner est septième. Bulega onzième soit devant son équipier Marini treizième ! Baldassarri, dernier vainqueur en date, est huitième.

Argentine, Moto2, Qualifications : chronos

 

 

 

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Xavi Vierge

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team