Si la domination de Marc Márquez ne fait guère de doute sur le sec, on ne peut occulter que, d’une part,  comme la météo l’anticipait, la pluie est bien tombée cette nuit et très légèrement changé (paradoxalement, en mieux) les conditions de piste, et que, d’autre part, un sport mécanique n’est pas définition jamais à l’abri d’un souci mécanique, comme ce fut le cas pour le poleman Marc Márquez en FP4.

Malgré la domination de ce dernier et sa pole position, l’incertitude quant au résultat final de la course reste donc le maître mot, et tant mieux !

Toutefois, si le ciel est bien chargé et l’air très humide (91%), c’est bien une piste sèche qui attend maintenant les 22 pilotes pour une session d’échauffement de 20 minutes des MotoGP, avec des températures de 23° dans l’air et 25° au sol.

Michelin anticipe un pneu dur avant pour quasiment tous les pilotes, et un choix plus partagé entre Medium et Soft pour l’arrière.

Au cas où, le tracé de la Long Lap Penalty est situé au virage #7.

GP Argentine MotoGP™

2018

2019

FP1

1’40.303 Dani Pedrosa (Voir ici)

1’39.827 Marc Márquez (Voir ici)
FP2

1’39.395 Marc Márquez (Voir ici)

1’39.181 Andrea Dovizioso (Voir ici)
FP3

1’48.896 Marc Márquez (Voir ici)

1’38.471 Marc Márquez (Voir ici)
FP4

1’49.358 Marc Márquez (Voir ici)

1’39.341 Marc Márquez (Voir ici)
Q1

1’49.128 Aleix Espargaró (Voir ici)

1’39.064 Takaaki Nakagami (Voir ici)
Q2

1’47.153 Jack Miller (Voir ici)

1’38.304 Marc Marquez (Voir ici)
Warmup

1’48.428 Marc Márquez (Voir ici)

1’39.096 Marc Márquez
Course Crutchlow, Zarco, Rins (Voir ici)
Record

1’37.683 Marc Márquez 2014

Déchaînés, les fans de Valentino Rossi couvrent le bruit des moteurs quand, à l’extinction des feux rouges, Jorge Lorenzo prend la piste devant Johann Zarco et Álex Rins.

Ces 2 pilotes, tout comme Danilo Petrucci, Franco Morbidelli, Miguel Oliveira, Andrea Iannone, Fabio Quartararo et Marc Márquez, ne font qu’un tour avant de rentrer dans la pitlane pour s’entraîner à changer de moto, en vue d’une éventuelle course flag to flag qui serait imposée par l’arrivée de la pluie.

À l’issue du premier tour lancé, Maverick Viñales impose le rythme en 1’40.443, puis 1’39.793 au passage suivant. Le pilote Yamaha est le seul à utiliser une combinaison soft/soft.

Rapidement, Marc Márquez se positionne derrière le pilote de Roses, précédant un Alex Rins revigoré, Franco Morbidelli et Valentino Rossi.

Le top 10 est alors complété par Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso, Fabio Quartararo, Takaaki Nakagami et Miguel Oliveira, alors porte-flambeau des KTM.

Un peu après la mi-séance, Marc Márquez augmente le rythme en 1’39.268 tandis que Danilo Petrucci dirige les Ducati en se positionnant 4e.

Les minutes suivantes voient Andrea Dovizioso s’emparer de la 3e place, alors que Marc Márquez, après avoir failli chuté, améliore encore son meilleur chrono en 1’39.187.

Le pilote Honda poursuit son effort et inscrit finalement un 1’39.096 à une minute du drapeau à damier.

Même si l’écart n’est pas gigantesque avec ses adversaires, Marc Márquez reste donc le grand favori pour cette course qui débutera à 20 heures, heure française, bien que jamais rien ne soit écrit d’avance…

On notera par ailleurs la belle prestation de Miguel Oliveira, dans un rythme assez proche de celui de sa qualification, que les 3 premiers de ce warmup sont les mêmes, et dans le même ordre, que lors de la qualification d’hier, et que 4 constructeurs sont aux 4 premières places, grâce à un Alex Rins plus à sa place que lors des deux premières journées…

Classement du Warmup MotoGP du Grand Prix d’Argentine :

Crédit classement et photo : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :