Ce week-end le MotoGP va reprendre ses droits quinze jours après son entame de saison tonitruante au Qatar. Pour la troisième fois de son histoire récente, la catégorie va fouler un sol argentin redécouvert en 2014 grâce au tracé de Termas de Rio Hondo.

L’an dernier, Márquez et Rossi ne s’étaient pas quittés en bons termes après un rodéo avec la Honda, tandis que Jorge Lorenzo n’a jamais triomphé sur ce circuit qui sera également une terra incognita pour Michelin. Entre revanche à prendre et légitimité à asseoir, cette édition du Grand Prix d’Argentine promet d’être disputée. Tant mieux !

En 2015, le Grand Prix d’Argentine marquait aussi le deuxième rendez-vous de la saison des Grands Prix et en était à sa seconde édition. Vainqueur en 2014, Marc Márquez partait de la pole-position et semblait se diriger droit vers une nouvelle victoire lorsque Valentino Rossi, parti huitième, lançait une offensive foudroyante permise par un choix de pneumatiques durs judicieux.

On connaît la suite : une attaque du Doctor en vue de l’arrivée, une contre-attaque virile de MM93 et une réplique déterminée de VR46 qui a fait plier l’officiel Honda, tombé par terre les quatre fers en l’air, le nez dans le ruisseau à Termas de Rio Hondo.

Márquez a de la monnaie à rendre

Pendant ce temps, Jorge Lorenzo ralliait le drapeau à damiers derrière Iannone, Crutchlow et Dovizioso, à une cinquième place qui était aussi sienne sur la grille de départ, en regrettant une option de gommes moins judicieuses que celle de son équipier vainqueur. Soit le scénario technique inverse de ce que l’on a constaté il y a deux semaines à Losail. Au passage, Jorge Lorenzo ne compte aucune concrétisation en Argentine à l’inventaire de ses 62 victoires de carrière.

2015 sera-t-elle l’année de la consécration pour Por Fuera ? Au vu de sa solide démonstration au Qatar, on lui accorderait les faveurs des pronostics. Mais tout dépendra de la tenue des Michelin qui va être observée à la loupe.

Le manufacturier tricolore a réussi son retour à Losail, mais le bitume de Termas de Rio Hondo est différent et sans doute moins connu en raison de tests réduits à la portion congrue. Les Ducati seront de la partie, Dani Pedrosa voudra être là tandis que les outsiders de l’acabit d’un Viñales ambitionneront de confirmer leurs belles dispositions de ce début d’année. Ceci sans compter un Márquez qui a de la monnaie à rendre. Ce Grand Prix d’Argentine s’annonce donc indécis. Qui s’en plaindra ?

Les Chronos de référence :

Temps de la pole:                          Marc MARQUEZ              1’37.802               176.9 Km/h

Meilleur tour en course:              Lap: 20  Valentino ROSSI              1’39.019               174.7 Km/h

Record du meilleur tour en course:        2015      Valentino ROSSI              1’39.019               174.7 Km/h

Meilleur tour du circuit:               2014      Marc MARQUEZ              1’37.683               177.1 Km/h



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone, Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Monster Yamaha Tech3, Repsol Honda Team