Non la gamme des sportives, bien que traquées et stigmatisées dans une époque où la performance est un thème clivant, n’est pas morte ! Les lois et autres réglementations diverses veulent les euthanasier, mais elles résistent et suscitent toujours l’intérêt d’irréductibles motards. Du coup, les constructeurs ne lâchent pas l’affaire. Ils ont le WSBK comme vitrine, mais ils sont aussi le championnat d’Endurance comme vecteur de notoriété. BMW en a pris conscience et va y lancer sa S 1000 RR très officiellement…

Les choses bougent dans le segment des sportives. Aprilia y a redoré son blason, Ducati a pris un coup d’avance avec sa Panigale V4 R, Kawasaki maintient sa réputation avec sa ZX-10R et Yamaha en fait autant avec sa R1. Chez Suzuki tout le monde connaît autant la GSX-RR que l’on finit par oublier la CBR1000RR. Mais pour cette dernière, les choses devraient changer rapidement avec une contre-attaque annoncée depuis Tokyo, siège de Honda.

Et BMW ? La S 1000RR n’est pas en reste. Le missile bavarois va même opérer une frappe dans le prochain opus de la saison d’Endurance. Lors de la première étape du Championnat du monde d’endurance 2019/2020, qui se tiendra au Castellet du 21 au 22 septembre, il y aura une grande nouvelle sur la grille de départ. BMW a en effet décidé de se concentrer sur le championnat du monde de CEE en déployant une équipe officielle gérée en partenariat avec le MRP de Werner Daemen.

Le Bol D’Or sera donc la première occasion pour la S 1000 RR de rivaliser de manière officielle avec ses rivaux qui joutent déjà régulièrement dans une spécialité qui est objectivement en forte croissance.  Le monde de l’Endurance devient en fait une vitrine de plus en plus valable pour promouvoir le produit et la maison munichoise, après avoir fait ses débuts en WSBK, a choisi d’accepter également cette autre mission.

« Le World Endurance est une plate-forme très attrayante pour nous pour plusieurs raisons » a expliqué Markus Schramm, directeur de BMW Motorrad sur GPOne. « Les courses d’endurance comme le Bol D’Or et Le Mans sont de véritables tests de fiabilité pour les hommes et pour les machines, au cours desquels nous avons pu démontrer les performances de notre S 1000 RR sur la scène internationale. La popularité de ce championnat ne cesse de croître dans le monde entier. C’est pourquoi il est logique d’élargir les domaines d’utilisation de notre RR, après avoir récolté d’excellents résultats au championnat du monde SBK. Je suis impatient de participer aux courses d’endurance avec le BMW World Motor Endurance Team ».

Marc Bongers, responsable des activités sportives chez BMW Motorrad, a commenté cette nouvelle avec une grande satisfaction, sachant qu’il allait relever un défi très exigeant, mais avec la tranquillité d’esprit résultant du choix un partenaire fiable : « nous faisons partie du CEE mondial des fournisseurs de motos à nos clients depuis plusieurs années, mais nous sommes maintenant impatients de passer à la prochaine étape et de nous impliquer directement dans les travaux de développement. L’équipe de MRP de Werner Daemen est un partenaire compétent, fort d’une grande expérience du monde de la course et d’une excellente connaissance du nouveau RR. Nous sommes également ravis d’accueillir Dunlop à ses côtés dans cette aventure, car va donner une grande aide avec leur expérience. L’objectif est clair : la première saison sera un apprentissage dans ce championnat de haut niveau, en essayant d’être de plus en plus compétitif. À long terme, nous visons à faire partie du groupe des plus rapides pour jouer le titre ».

Un grand enthousiasme bien sûr partagé pour Werner Daemen , choisi par BMW pour mener à bien ce projet ambitieux. « Nous sommes impatients de faire partie de ce projet fantastique et de faire partie du CEE mondial avec le soutien de BMW Motorrad Motorsport dans le rôle d’équipe officielle.  Je pense que nous avons l’expérience nécessaire et nous sommes impatients de commencer la saison 2019/2020. Je tiens à remercier BMW pour sa grande confiance dans notre travail. J’étais moi-même un pilote d’endurance actif et j’ai obtenu un peu de satisfaction, comme une deuxième place dans le classement des 24 heures de Spa en 2000. J’espère pouvoir célébrer des succès similaires avec l’équipe BMW quelque part et dans un avenir proche ».

La S 1000 RR qui sera déployée sur la piste sera étroitement liée à la moto qui participe actuellement au championnat du monde SBK avec Sykes et Reiterberger, alors qu’à l’heure actuelle, les noms des pilotes choisis pour cette aventure BMW ne sont pas connus.

Le calendrier provisoire pour le monde EWC 2019/2020 débutera le 21 septembre. Ce sont les dates officielles, mais elles sont toujours provisoires.

21/22 septembre 2019 : Bol d’Or (24 heures) – Le Castellet (FRA)

14 décembre 2019 : 8 heures de Sepang – Sepang (MAS)

18/19 avril 2020: 24 heures du Mans – Le Mans (FRA)

6 juin 2020: 8 heures d’Oschersleben – Oschersleben (GER)

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :