Alors que l’équipe SRC Kawasaki occupe la première place du classement provisoire du Championnat du Monde d’Endurance, un vent de panique a soufflé à Oschersleben quand la présence du team de Gilles Stafler n’était pas assurée de participer aux 8H de Suzuka. Un leader qui ne court pas la grande finale, c’est absurde.

Le problème de l’équipe française est son financement, car Kawasaki France subventionne son équipe pour promouvoir la marque dans l’Hexagone, mais n’a pas à vocation de fournir la totalité du budget pour le mondial. Kawasaki Japon de son côté engage depuis des années une machine aux couleurs du Team Green, qui termina par exemple brillamment troisième l’année dernière, sur le podium aux côtés de la fameuse Yamaha n°21 et de la Honda n°33.

Lors des récentes 8 Heures d’Oschersleben, déjà vainqueur en 2018, F.C.C. TSR Honda France s’est imposé avec Josh Hook, Freddy Foray et Mike Di Meglio devant le Team SRC Kawasaki France de Gilles Stafler. Les pilotes Kawasaki, Jérémy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon, prenaient la 2e place sur le podium mais hissaient surtout l’équipe Kawasaki officielle en tête du classement provisoire mondial à la veille de la grande finale à Suzuka.

Ne pas aller à Suzuka aurait été fort déplaisant pour l’équipe SRC Kawasaki, mais aussi pour l’organisateur du Championnat du Monde et pour la FIM, sans oublier l’organisateur des 8 Heures (qui est Honda, sur le circuit de Suzuka qui lui appartient).

Kawasaki Heavy Industries a donc mis la main à la poche pour transporter l’équipe française, sans que l’entreprise ne risque la ruine immédiate avec ses plus de 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an.

Pour l’équipe SRC, le plus dur reste à faire : Offrir le titre suprême à Kawasaki pour remercier l’entreprise de son soutien. Jérémy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon sont motivés, ainsi que toute l’équipe.

Gilles Stafler : « Je suis très enthousiaste et ravi de cette décision que nous attendions avec impatience. Je peux vous assurer que nous mettrons tout en œuvre pour décrocher un nouveau titre de champion du Monde pour Kawasaki. Je remercie vivement Patrick Marchal le directeur général de Kawasaki France qui a grandement contribué à cette excellente nouvelle qui ravira j’espère tous les fans de la 11. Toute l’équipe est mobilisée pour ce grand rendez-vous de fin de saison, hâte d’y être ».

Le Kawasaki Racing Team engagera également une machine officielle pour ses trois pilotes issus du Championnat du Monde Superbike, les Britanniques Jonathan Rea et Leon Haslam et le Turc Toprak Razgatlioglu.

Classement provisoire du Championnat du Monde :

8H de Suzuka le 28 juillet

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :