Après un premier relais passé à remonter les quelques petites secondes perdues au moment du départ, la YART – Yamaha a effectué son premier ravitaillement dans la roue de la Suzuki #1, avant de ressortir de la pit-lane avec exactement le même écart de l’ordre de deux secondes.

 

 

A ce petit jeu, c’est toutefois la Kawasaki #4 du Tati Team Beringer Racing, auteur d’un très beau début de course avec Alan Techer, qui tirait son épingle des arrêts au stand en s’emparant très provisoirement du commandement avec un avantage de 4 secondes en bénéficiant d’un ravitaillement anticipé d’un tour.

Les choses rentraient dans l’ordre sous la poussée de Xavier Siméon et Marvin Fritz qui se tiraient une belle bourre au milieu des attardés durant tout leur relais.

 

Durant le deuxième relais, on notait les problèmes rencontrés par la Ducati #6 ERC Endurance Ducati qui passait un long moment à son box, et ceux de la Kawasaki #11 Webike SRC Kawasaki France Trickstar qui allaient progressivement empirer.

 

Le deuxième ravitaillement allait permettre à la Yamaha de prendre la tête pour une poignée de secondes, perpétuant ainsi un beau duel entre ces deux machines légèrement au-dessus du lot.

 

 

Le troisième relais voyait les chances de la Kawasaki #4 s’évanouir, tout comme les freins de sa cousine #11.

 

 

Kawasaki out au moins pour le moment, on retrouvait la Honda #5 en troisième position derrière les deux leaders puis la Yamaha #96 de Moto Ain malgré une chute sans gravité de Randy de Puniet.

 

 

En tête, maintenant seuls dans le même tour, la Suzuki #1 et la Yamaha #7 sont toujours roues dans roues, Karel Hanika ayant décidé de laisser le soin à Gregg Black d’ouvrir la route.

 

 

Il reste plus de 20 heures de course…




Tous les articles sur les Teams : YART-Yamaha, Yoshimura SERT Motul