Pour savoir qui a toutes les chances de briller en Championnat du monde Moto3, il suffit généralement de regarder qui l’a fait en Red Bull MotoGP Rookies Cup ou en Championnat du monde Junior Moto3 FIM CEV Repsol…

Et cette année, se faire une idée est relativement facile puisque Carlos Tatay, 16 ans, après avoir remporté la première, vient de se hisser à la deuxième place du classement du second.

L’avenir n’est jamais écrit d’avance, mais on peut parfois s’en faire une idée…

Moto3 Course 1 : Les conditions étaient parfaites dimanche matin sur le circuit de Jerez de la Frontera, avec un ciel complètement dégagé et une température ambiante de 25° et 28° au sol.

A l’extinction des feux rouges, Vicente Pérez (MIR, Cuna de Campeones) s’élance le mieux depuis la deuxième place sur la grille mais ne peut doubler Carlos Tatay (KTM, Fundación Andreas Pérez 77) qui conserve l’avantage de sa pole position.

Jeremy Alcoba (Husqvarna, Laglisse Academy) s’empare assez rapidement de la deuxième place alors que, du peloton qui commençait à s’allonger, se détache un groupe de huit pilotes.

Adrián Fernández (Husqvarna, Laglisse Academy), qui occupait la cinquième position, chute dans le troisième tour alors que Carlos Tatay et Jeremy Alcoba parviennent à prendre quelques longueurs d’avance.

Xavier Artigas (Honda, Leopard Impala Junior Team) réagit et revient sur les deux hommes en emmenant avec lui Mario Suryo Aji (Honda, Astra Honda Racing Team) et Pedro Acosta (KTM, Fundación Andreas Pérez 77) avant que l’Indonésien parte à la faute dans le cinquième tour.

Pedro Acosta a également du mal à suivre et ils sont dorénavant trois à pouvoir briguer la victoire.

A la mi-course, Carlos Tatay semble maîtriser la situation et conserve un avantage de quelques longueurs devant ses deux adversaires.

À partir de là, les écarts ne vont faire que progresser et le suspense se reporte sur la bagarre de chiffonniers pour la quatrième place…

Au final, le vainqueur de l’édition 2020 de la Red Bull MotoGP Rookies Cup franchit la ligne d’arrivée avec près de huit secondes d’avance sur le duo Jeremy Alcoba – Xavier Artigas qui, à force de vouloir laisser passer l’autre avant le dernier tour, se sont faits rattraper par Pedro Acosta et Ryusei Yamanaka (Honda, Junior Team Estrella Galicia 0,0) échappés du peloton.

Voir la vidéo ici

Moto3 Course 2 :

Avec des températures de 33° dans l’air et 41° au sol, les conditions s’étaient un peu dégradées pour cette deuxième course des Moto3 sur le circuit de Jerez de la Frontera, dimanche dernier, mais tous les feux sont néanmoins au vert pour Carlos Tatay (KTM, Fundación Andreas Pérez 77) qui, outre son récent titre en Red Bull MotoGP Rookies Cup, a remporté la première course dans la matinée en s’élançant depuis la pole position…

Le jeune Espagnol de 16 ans avait déjà accroché une victoire à Barcelone et figurait à la 4e place du championnat après celle remportée le matin à Jerez, derrière Jeremy Alcoba (Husqvarna, Laglisse Academy) qui fait preuve d’une régularité remarquable (plus mauvais résultat 6e cette année), Xavier Artigas (Honda, Leopard Impala Junior Team, plus mauvais résultat 7e cette année) et Barry Baltus (KTM, Sama Global Angel Nieto Team).

A l’extinction des feux rouges, Carlos Tatay conserve l’avantage de sa pole position devant Vicente Pérez (MIR, Cuna de Campeones) et Jeremy Alcoba (Husqvarna, Laglisse Academy) .

Ce dernier s’empare de la deuxième position durant un premier tour qui se déroule sans encombre. Derrière les trois pilotes précités, on trouve alors Mario Suryo Aji (Honda, Astra Honda Racing Team), Ryusei Yamanaka (Honda, Junior Team Estrella Galicia 0,0) et Barry Baltus (KTM, Sama Global Ángel Nieto Team) déjà à une seconde.

Ces six pilotes parviennent à légèrement se détacher devant un 2e groupe composé de sept coureurs.

Lors des tours suivants, Ryusei Yamanaka se montre particulièrement véloce et remonte à la troisième position. Les trois hommes de tête réussissent alors à prendre quelques longueurs d’avance sur un peloton particulièrement étiré emmené par Barry Baltus, et au sein duquel on remarque la belle remontée de Deniz Öncü (KTM, Red Bull KTM Ajo), parti 15e.

À 11 tours du drapeau à damier, Jeremy Alcoba s’empare du commandement au bout de ligne droite avant de le rendre quelques virages plus loin. Carlos Tatay et Jeremy Alcoba hésitent alors à servir de lièvre et Ryusei Yamanaka leur fait signe de rouler car le peloton se rapproche dangereusement… On se regarde, on se retourne, puis Carlos Tatay décide d’accélérer alors que Deniz Öncü a pris la tête du groupe de chasse.

Grâce à cet effort du numéro 99, l’écart entre le trio de tête et le peloton est remonté à presque trois secondes à la mi-course.

Barry Baltus, qui figurait dans le groupe de tête du peloton de chasse, part à la faute à 7 tours de l’arrivée. Le pilote belge perd ainsi sa troisième place au championnat.

En tête, l’ordre n’a quasiment pas changé depuis une dizaine de tours : Tatay, Alcoba, Yamanaka alors que Deniz Öncü est parvenu à s’extraire du peloton et s’est lancé à la poursuite du trio.

Carlos Tatay augmente le rythme à quatre tours de l’arrivée et parvient à se défaire de ses deux compères tandis que Ryusei Yamanaka réussit à prendre provisoirement l’avantage sur Jeremy Alcoba deux tours plus tard.

C’est donc en solitaire que le pilote de Valencia franchit une nouvelle fois la ligne d’arrivée en tête, alors que la deuxième place est disputé au millième de seconde entre Ryusei Yamanaka et Jeremy Alcoba !

Deniz Öncü termine également esseulé, à six secondes du podium mais quatre secondes devant le peloton.

Au championnat, Carlos Tatay fait logiquement la bonne affaire et se positionne en seconde position, à 37 points de Jeremy Alcoba alors qu’il en reste 75 distribuer.

L’année prochaine, Jeremy Alcoba, Carlos Tatay, Ryusei Yamanaka, Barry Baltus et probablement Deniz Öncü sont déjà assurés de rouler en championnat du monde : on a hâte !

Voir la vidéo ici



Tous les articles sur les Pilotes : Carlos Tatay