Au fil des heures de cette première journée de courses en Europe, les températures ont grimpé à Estoril et elles sont de 31° dans l’air et 42° sur la piste pour la course des Moto3 qui se déroule sur 17 tours.

Lors des qualifications qui se sont déroulées sur une piste encore beaucoup plus chaude, David Salvador (KTM, Cuna de Campeones) a pris le meilleur sur Pedro Acosta (KTM, MT-Foundation 77) et Diogo Moreira (Honda, Estrella Galicia 0,0 Junior Team), le seul pilote brésilien dans le peloton, alors que Lorenzo Fellon (Honda, Estrella Galicia 0,0 Junior Team) a réalisé le 9e temps le matin mais a connu une chute l’après-midi, ce qui lui vaut une 11e place sur la grille.

A l’extinction des feux rouges, après un excellent départ d’Adrian Fernandez (Laglisse Academy), Pedro Acosta (KTM, MT-Foundation 77) prend le meilleur depuis la deuxième place sur la grille, poursuivi par le poleman David Salvador et Julian Garcia (Honda, SIC58 Squadra Corse) tandis que Lorenzo Fellon se stabilise à la 12e place.

Quelques pilotes sortent de la piste dans le premier tour alors qu’un groupe composé de six pilotes emmenés par Xavier Artigas (Honda, Leopard Impala Junior) commence à s’échapper en tête.

Au quatrième tour, Daniel Holgado (OpenBank Aspar Team) s’empare provisoirement du commandement alors qu’un regroupement de 10 pilotes s’opère devant un groupe emmené par Matsuyama, Muñoz, Fellon.
Artigas reprend rapidement le leadership mais ne parvient pas à s’échapper devant Acosta, Riu, Holgado, Salvador, Fernandez, Garcia, Cook, Guevara et Masaki. Cependant, le rythme s’accélère et seuls les six premiers sont en mesure de suivre le leader.

A la mi-course, rien n’est joué car le commandement va à tour de rôle à Fernandez, Acosta et Artigas, personne ne parvenant à prendre un avantage décisif.

Lorenzo Fellon chute à huit tours de la fin suite un accrochage avec Scott Ogden et Gerard Riu, laissant à Gabin Planques (KTM, Larresport Carré d’or) l’honneur de défendre le drapeau tricolore, en 18e position.

En tête, Artigas, Acosta et Salvador ont réussi à creuser un écart de 8/10 sur leurs poursuivants. Le poleman David Salvador (KTM, Cuna de Campeones) prend la tête des opérations à cinq tours de l’arrivée mais un nouveau regroupement s’opère et Acosta repasse deux tours plus tard. Inutile de dire que c’est très provisoire est effectivement, un tour plus tard, c’est au tour d’Artigas de diriger les troupes…

Acosta se présente cependant à l’entame du dernier tour alors qu’Artigas s’empare de la deuxième place en doublant Fernandez. Cela lui fait cependant perdre un peu de temps et il semble trop tard pour contester la victoire à Artigas malgré une remontée incroyable dans les derniers virages. Mais rien n’est impossible en compétition et c’est bien le pilote Leopard qui franchit la ligne d’arrivée en premier, pour seulement  3 millièmes, après avoir battu le record du tour !

L’Espagne monopolise les 6 premières positions et le meilleur français, Gabin Planques, figure à 37 secondes en 16e position, juste devant le protégé d‘Alain Bronec, le Japonais Hikaru Arita et 3 places devant Clément Rougé.

Toutes les courses sont visibles sur Youtube

 



Tous les articles sur les Pilotes : Lorenzo Fellon