Jusqu’à présent, la manche portugaise du FIM CEV s’était toujours refusée à Yari Montella (Speed Up, Team Ciatti–Speed Up), que ce soit l’année dernière où le pilote italien avait connu une chute lors de la première course, ou même cette année, lors d’une qualification qu’il avait pourtant largement dominée mais qui l’a vu rétrograder à la septième place sur la grille suite à certains secteurs effectués trop lentement.

Cependant, il était écrit que Yari Montella serait l’homme du jour de la catégorie Moto2, dès une première course où Alessandro Zaccone (Kalex, Promoracing) s’imposait dans le premier virage devant un étonnant Piotr Biesiekirski (Kalex, Team Stylobike) pourtant parti de la huitième position.

Yari Montella ne mettait toutefois que trois tours à rejoindre la tête de la course avant de s’en emparer à la mi-distance au détriment de Niki Tuuli (Kalex, Team Stylobike). Derrière ces deux hommes, trouver alors Alessandro Zaccone (Kalex, Promoracing) à une seconde et Lukas Tulovic (Kalex, Kiefer Racing) déjà à 2,5 secondes.

Durant la deuxième partie de course, Niki Tuuli donnera tout pour rester au contact de l’Italien avant de relâcher son effort à trois tours de la fin, après s’être fait quelques chaleurs…

Lors de la deuxième course, Yari Montella récupère sa pole position, ce qui ne facilite évidemment pas le travail de ses adversaires…

A l’extinction des feux rouges, c’est toutefois Alessandro Zaccone qui s’élance le mieux, devant son compatriote, Tulovic et Tuuli. Le pilote Speed ​​Up, cependant, n’attend pas la fin du premier tour pour s’emparer du commandement des opérations, une position qu’il ne quittera pas jusqu’au drapeau à damier malgré une résistance réduite au seul Niki Tuuli, comme en première manche.

Au final, le pilote Speed Up franchit la ligne d’arrivée avec plus de trois secondes d’avance sur le Finlandais alors que le dernier homme sur le podium, Alessandro Zaccone finit plus de 15 secondes.

Au championnat, c’est un carton plein pour Yari Montella qui connaît maintenant son plus dangereux adversaire, Niki Tuuli !

La revanche se jouera à Portimão lundi prochain.

Toutes les courses sont visibles sur Youtube



Tous les articles sur les Pilotes : Yari Montella