C’est avec un Lorenzo Dalla Porta en tête de championnat que se présente le Moto3 en Aragón. Le pilote Leopard a désormais 22 points d’avance sur un Aron Canet qui a perdu gros à Misano à cause de soucis techniques sur sa KTM. Le voilà a avec 22 points de retard. Cependant, ce duo peut s’inquiéter de la remontée d’un Tony Arbolino qui apparait comme l’homme fort de cette seconde partie de saison.

Le dernier vainqueur est le pilote du team SIC58 Suzuki qui ne partagera pas son box avec son équipier habituel Antonelli. Ce dernier s’est fracturé le poignet gauche à Misano et il sera remplacé par Davide Pizzoli.

Au Grand Prix de Saint-Marin, Tatsuki Suzuki est devenu le 10e différent vainqueur depuis la course d’ouverture au Qatar. Aragon va-t-il en révéler un onzième ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui résume les faits…

Aragon Moto3™

2018

2019

FP1

1’59.206 Jakub Kornfeil

1’58.987 Tatsuki Suzuki
FP2

1’58.418 Enea Bastianini

FP3

1’57.961 Marco Bezzecchi

Q1

XXX

Q2

1’57.066 Jorge Martin

Warmup

1’59.179 Marco Bezzecchi

Course

Martin, Bezzecchi, Bastianini

Record

1’57.066 Jorge Martin 2018

19° dans l’air et 21° sur la piste le tout sous un ciel dégagé et un soleil bienveillant sont les conditions proposées aux pilotes pour les 40 minutes d’exercice.

En 2’02.193, Tony Arbolino réalise la première référence. On rappellera que son équipier habituel Fenati est forfait pour cause de blessure, il est remplace par Garcia. En 2’01.653, McPhee accélère le rythme. Vietti chute avant que Ramírez et Dalla Porta ne mettent le team Leopard au pouvoir en roulant de concert.

Masiá sur sa KTM claque un 2’00.855 au terme du premier quart d’heure. les Honda Ramírez, Arbolino et McPhee suivent. Booth-Amos chute. Il était dernier. Canet est 13e et on note à mi séance la présence du cadet des Öncü au neuvième rang.

Le dernier quart d’heure est entamé avec une hiérarchie ainsi figée. Mais comme attendu, les choses s’accélèrent à l’approche des cinq dernières minutes. C’est d’abord Ramírez qui donne le signal de la chasse au chrono en 1’59.665. Canet suit et les deux hommes sont seuls sous la barre des 2’00 au tour.

Tatay épate et entre dans le trio de tête. Pour Vietti, c’est un matin douloureux qui se confirme… Il est au centre médical.

Dalla Porta et Ogura pousse Tatay à la frontière du top 5. Pour deux millièmes, Rodrigo prend l’avantage sur Ramírez alors que la dernière minute est croquée.

Mais c’est le dernier vainqueur en date Suzuki qui a le dernier moto en 1’59.160 devant McPhee, Masiá, Migno et un étonnant Salac. Canet est huitième, Dalla Porta 13e.

Grand Prix d’Aragon Moto3 FP1 : chronos

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Tatsuki Suzuki

Tous les articles sur les Teams : SIC58 Squadra Corse