Pour les passionnés français, cette 14e manche du championnat du monde MotoGP présente déjà une saveur aigre-douce avec l’absence de Johann Zarco et Fabio Quartararo au firmament, le tout dans une atmosphère de « pré-mercato » prononcée.

Mais laissons tout cela momentanément de côté pour essayer de nous concentrer sur le match à venir qui, à défaut de présenter le moindre suspense pour l’attribution du titre mondial, peut néanmoins se révéler intéressant.

L’année dernière en Aragón, Jorge Lorenzo entamait sa descente aux enfers, les Yamaha étaient transparentes et seul Andrea Dovizioso parvenait à donner la réplique à Marc Márquez sous les yeux des deux Suzuki d’Andrea Iannone et Álex Rins.

Lorenzo et Iannone maintenant en proie aux affres de la deuxième moitié du plateau, l’enseignement principal tiendra a priori en la confirmation, ou non, des progrès des Yamaha après leur très belle prestation à Misano.

Quant au favori de la course, il ne ferait sur le papier guère de doute, si la pluie attendue samedi et dimanche ne venait pas ajouter un élément d’incertitude…

En attendant, le soleil brille en Aragon, avec des températures idéales de 22° dans l’air et 24° au sol.

Voici les références disponibles, au moment où les 23 pilotes (Bradley Smith est wildcard pour Aprilia) de la catégorie reine se préparent pour cette première séance d’essais libres de 45 minutes:

Aragon MotoGP™

2018

2019

FP1

1’48.020 Andrea Dovizioso (Voir ici)

1’46.869 Marc Márquez
FP2

1’47.382 Marc Marquez (Voir ici)

FP3

1’47.393 Cal Crutchlow (Voir ici)

FP4

1’48.129 Jorge Lorenzo (Voir ici)

Q1

1’47.823 Maverick Viñales (Voir ici)

Q2

1’46.881 Jorge Lorenzo (Voir ici)

Warmup

1’47.888 Andrea Iannone (Voir ici)

Course

Márquez, Dovizioso, Iannone (Voir ici)

Record

1’46.635 Marc Márquez 2015

A l’extinction des feux rouges, Marc Márquez s’élance le premier devant Franco Morbidelli, alors qu’à l’inverse, Fabio Quartararo laisse partir tout le monde.

Au niveau pneumatique, la majorité des pilotes ont opté pour un tendre à l’avant et un médium à l’arrière, même si Marc Márquez, comme souvent, adopte une tactique différente en utilisant un pneu dur.

À l’issue du premier tour lancé, Álex Rins inscrit la première référence en 1’51.430 avant que Marc Márquez ne réalise 1’49.410 puis 1’48.771 et 1’48.487 aux passages suivants, laissant tout le monde à plus d’une seconde !

Après 10 minutes, Álex Rins rejoint son box par la voie de sécurité, ce qui semble indiquer un problème technique sur sa GSX-RR.

À la fin du premier run, Marc Márquez précède toujours de plus d’une seconde Pol Espargaró, Andrea Dovizioso, Maverick Viñales, Jack Miller, Fabio Quartararo, Danilo Petrucci, Joan Mir, Franco Morbidelli et Miguel Oliveira. Suivent Mika Kallio, Álex Rins, Bradley Smith, Cal Crutchlow, Francesco Bagnaia, Tito Rabat, Takaaki Nakagami, Andrea Iannone, Hafizh Syahrin, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Aleix Espargaró et Karel Abraham.

A la reprise, Valentino Rossi, alors 21e, utilise un pneu arrière dur. Le pilote italien récupère immédiatement la 12e position dès le premier tour lancé de son deuxième run, avant de rallier la 6e place provisoire.

Cal Crutchlow se hisse alors en 4e position mais c’est Álex Rins, sans doute au guidon de sa moto #2, qui dirige l’opposition à Marc Márquez, à toutefois, 1,1 seconde du pilote Honda.

A 15 minutes du drapeau à damier, Maverick Viñales place sa Yamaha en deuxième position mais reste une seconde du numéro 93, avant que Fabio Quartararo s’empare de la 6e place provisoire.

La fin de séance semble un peu étrange, comme si tout le monde s’était résigné à concéder une seconde à Marc Márquez et que les pneus tendres et n’y pouvaient rien…
D’ailleurs, Jack Miller et Joan Mir, tous les deux équipés en médium avant et dur arrière, se placent respectivement deuxième et troisième à cinq minutes de la fin de séance, toujours à plus d’une seconde de Marc Márquez.

Franco Morbidelli est le premier à casser cette barre symbolique (pour 4 millièmes) mais, pendant ce temps, Marc Márquez a fait monter un pneu tendre à l’arrière de sa RC213V et allume les trois premiers secteurs en rouge avant de perdre du temps dans le quatrième.

Jack Miller et Joan Mir poursuivent leur effort et se rapprochent à 6/10 du plus que probable futur champion du monde, même, bien que gêné par Tito Rabat, claque un incroyable 1’47.030, puis 1’46.869, reléguant alors tout le monde à plus de deux secondes et se rapprochant à 2 dixièmes du record absolu de la piste !

Maverick Viñales, Fabio Quartararo et Andrea Dovizioso réagissent dans la dernière minute, mais restent à plus de 1,6 seconde… Le ton est donné et les réactions parlantes !

Classement FP1 du Grand Prix MotoGP d’Aragon :

Crédit classement : MotoGP.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team