A l’issue d’une brillante première journée, Pecco Bagnaia s’est classé en cinquième position, à 0.392 du leader « El Diablo » Fabio Quartararo, et deuxième pilote Ducati, précédant Danilo Petrucci huitième à 0.5 ainsi que son propre coéquipier Jack Miller dix-septième à 0.8, sans oublier Karel Abraham douzième à 0.6 et Tito Rabat 0.05 derrière Jack Miller.

Bien qu’âgé de seulement 22 ans, car né la 14 janvier 1997 à Turin (la ville de Fiat), Bagnaia va prendre ce dimanche le départ de son 112e Grand Prix, après en avoir disputé 69 en Moto3 (dont 2 victoires), 36 en Moto2 (dont 8 premières places et le titre mondial l’an dernier) et 6 en catégorie MotoGP comme les trois autres rookies Fabio Quartararo, Joan Mir et Miguel Oliveira.

Francesco occupe actuellement la dix-huitième place du classement provisoire du Championnat du Monde avec 9 points (contre 31 pour El Diablo, 12 pour Mir et 8 pour Oliveira). Ses fans s’attendaient à mieux, Ducati aussi, mais ce n’était pas en terminant seulement deux Grands Prix sur six disputés que Pecco allait faire éclater les compteurs. Après avoir terminé quatorzième en Argentine, il a obtenu son meilleur résultat avec une neuvième place à Austin. Ensuite – et pour la première fois de sa vie – il abandonnait lors de trois courses consécutives sur chute (Jerez, Le Mans, Mugello).

Les essais qualificatifs étaient un peu plus positifs avec une 8e place au Mugello, une 10e à Jerez et une 12e au Texas. On était encore loin des 6 pole positions obtenues en Moto2, plus une en Moto3. Il ne lui avait fallu que deux saisons en Moto2 pour s’emparer du titre mondial sur une Kalex du Sky Racing Team VR46.

Ce vendredi en Catalogne, la première séance d’essais libres se déroulait honnêtement avec la quinzième place pour Pecco, en 1’41.530 à 0.838 du leader Marc Marquez. L’après-midi, au classement confondu des deux séances il se plaçait superbement cinquième, ce qui pouvait être très positif pour la suite s’il parvenait à se qualifier directement pour la Q2.

Selon Pecco, « Je suis satisfait de mon chrono final, mais dans la première partie de la FP2, les sensations n’étaient pas bonnes. Ensuite, nous avons mis les pneus tendres à l’avant et à l’arrière, et la moto était redevenue très performante. Samedi, nous travaillerons également sur la meilleure utilisation des pneus ».

« Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé, car il est toujours difficile de courir ici pour la première fois à Barcelone en MotoGP. Dans l’après-midi, j’ai utilisé le même choix que le matin, en tournant d’une demi-seconde à huit dixième du premier. Ce fut un bon roulage car j’ai réussi mon meilleur temps dans le dernier de mes 19 tours. Malheureusement j’ai manqué parfois d’adhérence et j’ai besoin d’en comprendre la raison parce que je manquais de régularité avec les pneus. Quand j’ai fait mon tour rapide, j’ai retrouvé ma Ducati normale ».

« C’est un peu gênant car samedi il va falloir recommencer à zéro ce roulage d’endurance. Dommage que je n’ai pas pu faire la distance de la course avec le train de pneus que j’utilisais et que nous pensions utiliser pour la course. On va comparer avec les essais qu’a fait Jack (Miller) ».

Résultats de la première journée d’essais libres :

Chronos de référence :

Record des essais : 1’38.680 par Jorge Lorenzo (Ducati) en 2018

Record du tour : 1’40.021 par Jorge Lorenzo (Ducati) en 2018

Meilleure vitesse de pointe : 348,8 km/h pour Andrea Dovizioso (Ducati) en FP2 en 2018

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Marc MÁRQUEZ – Honda 115 points

2 Andrea DOVIZIOSO – Ducati 103

3 Álex RINS – Suzuki 88

4 Danilo PETRUCCI – Ducati 82

5 Valentino ROSSI – Yamaha 72

6 Jack MILLER – Ducati 42

7 Cal CRUTCHLOW – Honda 42

8 Maverick VIÑALES – Yamaha 40

9 Takaaki NAKAGAMI – Honda 40

10 Pol ESPARGARÓ – KTM 38

11 Franco MORBIDELLI-  Yamaha 34

12 Fabio QUARTARARO – Yamaha 31

13 Aleix ESPARGARÓ – Aprilia 27

14 Jorge LORENZO – Honda 19

15 Joan MIR – Suzuki 12

16 Johann ZARCO – KTM 10

17 Michele PIRRO – Ducati 9

18 Francesco BAGNAIA – Ducati 9

19 Miguel OLIVEIRA – KTM 8

20 Andrea IANNONE – Aprilia 7

21 Stefan BRADL – Honda 6

22 Karel ABRAHAM – Ducati 2

23 Hafizh SYAHRIN – KTM 2

24 Tito RABAT – Ducati 2

Photos © motogp.com / Dorna, équipes et constructeurs

Tous les articles sur les Pilotes : Francesco Bagnaia

Tous les articles sur les Teams :