Au terme de la seconde séance d’essais libres du vendredi d’un Grand Prix de Catalogne qui a ouvert ses hostilités, il fallait descendre jusqu’à la 17e place pour trouver trace de Marc Márquez. Une position inhabituelle. Mais pas de panique, l’officiel Honda a décidé de reculer pour mieux sauter…

Marc Márquez, a proposé une nouvelle approche des séances d’essais libres lors de ce Grand Prix de Barcelone. Il a d’abord utilisé le pneu tendre en FP1 mais ne l’a pas sollicité lors de la FP2. Sur la feuille de temps combinée, le leader du Championnat du monde n’a pris que le neuvième rang, à +0,613 sec du meilleur chrono réalisé par Fabio Quartararo sur sa Yamaha satellite. Mais il était satisfait de sa journée :

« ce n’était pas mauvais. Nous avons un peu changé la stratégie par rapport au dernier Grand Prix, car nous n’avions pas choisi la bonne voie lors des essais au Mugello et il est très important de comprendre les pneus ici », a déclaré le leader du Championnat du Monde.  « Nous avons fait un excellent travail dans l’après-midi. Bien sûr, nous sommes loin du résultat final, mais nous avons bien travaillé et testé de nombreux pneus, deux mélanges avant et arrière. Nous avons également essayé quelque chose sur les réglages. Le résultat ne reflète pas notre véritable position » a déclaré l’équipier de Jorge Lorenzo qui, après avoir dominé en FP1, a terminé la deuxième séance d’essais libres à la 17ème place.

Au cours des deux dernières années, en Catalogne, le quintuple champion du MotoGP a été confronté à un pilote d’usine Ducati – Dovizioso 2017, 2018 Lorenzo. Comment évalue-t-il la situation cette année ? « Nous savons que Ducati est très fort et rapide ici depuis de nombreuses années, en particulier ces deux dernières années. Je pense que ce sera difficile encore cette année. Mais on y travaille. Les pilotes Yamaha ne sont pas loin non plus. Il est important de tout analyser et de travailler pour la course ».

« On dirait que le grip était meilleur l’a passé et que nous souffrons tous un peu. Je me concentre principalement sur le pneu avant, ici vous le sollicitez fortement. Je travaille de manière légèrement différente pour essayer de sortir à 100% de la course » a ajouté Márquez.

MotoGP Catalogne J1 : chronos



Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team