Marc Márquez s’est qualifié pour la 83ème fois de sa carrière en Grand Prix en pole position, C’est sa 55ème performance dans le genre dans la catégorie reine (48,6%), ce qui le met à la hauteur de Valentino Rossi, deuxième sur la liste des pilotes ayant le plus de pole. Sur ses 46 victoires dans la classe, 32 sont venues après avoir été qualifié parmi les trois premières (69,6%). C’est la quatrième pole position de Marc Márquez au Mans dans la catégorie reine. Sur ses trois précédentes pole positions, il a terminé deux fois sur le podium, y compris une victoire en 2014.

Le septuple Champion du Monde poursuivra-t-il cette belle série par une victoire ce dimanche dans la Sarthe ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui fait un point de situation.

 

Le Mans MotoGP™

2018

2019

FP11’32.476 Marc Márquez1’31.986 Fabio Quartararo
FP21’31.936 Andrea Dovizioso1’31.428 Maverick Viñales
FP31’31.619 Maverick Viñales1’42.498 Maverick Viñales
FP41’32.337 Andrea Dovizioso1’39.777 Marc Márquez
Q11’31.818 Danilo Petrucci1’37.667 Valentino Rossi
Q21’31.185 Johann Zarco1’40.952 Marc Márquez
Warmup1’31.868 Marc Márquez1’32.483 Fabio Quartararo
CourseMárquez, Petrucci, Rossi
Record1’31.185 Zarco (2018)

Danilo Petrucci figure en deuxième position sur la grille. Il a obtenu son meilleur résultat en qualifications puisqu’il était également deuxième au Sachsenring l’an dernier. Il s’agit de la huitième présence sur la première ligne de Petrucci pour sa 122ème course dans la catégorie MotoGP. Il a terminé troisième l’année dernière, son dernier podium.

Le meilleur coureur d’une équipe indépendante, Jack Miller, complète la première ligne de la grille. Il s’agit de son meilleur résultat en qualifications depuis sa troisième place au Japon l’an dernier. Troisième pilote Ducati, Andrea Dovizioso occupe la deuxième ligne de la grille pour la deuxième fois consécutive.

Après avoir rejoint la Q2 après la Q1 pour la première fois cette année, Valentino Rossi s’est qualifié à la cinquième place en tant que pilote Yamaha le mieux classé, sa meilleure qualification au Mans depuis sa deuxième qualification la plus rapide en 2017. Ses trois victoires sur la piste sont venues après une qualification dans les six premiers. Franco Morbidelli complète la deuxième ligne. C’est la troisième fois cette année qu’il se qualifie sur les deux premières lignes de la grille.

Takaaki Nakagami, qui a chuté pour la première fois cette année en Q2, s’est qualifié à la septième place, ce qui constitue sa meilleure performance lors d’une qualification dans la catégorie MotoGP. Le troisième pilote Honda, Jorge Lorenzo, est celui qui a le plus de succès au Mans avec six victoires en Grand Prix. Il s’est qualifié huitième, son meilleur résultat en qualification depuis son arrivée chez Honda cette année.

Aleix Espargaró complète le troisième rang sur la grille, son meilleur résultat en qualifications et le meilleur pour un pilote Aprilia puisqu’il était le huitième plus rapide à se qualifier à Valence l’an dernier. Fabio Quartararo, qui était en pole position du Grand Prix d’Espagne, s’est qualifié à la 10e place. C’est la première fois qu’il se qualifie parmi les trois premiers rangs de la grille. Maverick Viñales, qui a remporté la course MotoGP au Mans il y a deux ans, s’est qualifié à la onzième place en tant que quatrième pilote Yamaha. C’est le pire résultat de qualification de Viñales puisqu’il était également 11ème sur la grille en Malaisie l’an dernier.

Pol Espargaró, qui a chuté en Q2, s’est qualifié en 12e position. Il s’agit du meilleur résultat de qualification pour un pilote KTM au Mans depuis sa huitième place en 2017. En pole position l’année dernière, Johann Zarco s’est qualifié à la 14ème place, sa meilleure qualification depuis son arrivée chez KTM cette année. Cal Crutchlow s’est qualifié en 15ème position, ce qui est sa pire performance depuis sa 16ème place à Valence en 2017.

15° dans l’air, 18° sur une piste sèche sont les conditions proposées pour ce 50è Grand Prix de France. La pluie est menaçante, elle serait promise pour 15h00… Et dès la mise en grille, Marc Márquez surveille Fabio Quartararo

Tous les pilotes sont en full soft sauf Nakagami en medium avant. Dès le tour de formation Abraham et Mir s’accrochent à la chicane Dunlop… Zarco l’a échappé belle en évitant de peu la Ducati du Tchèque… Voilà qui promet !

Petrucci part en tête devant Marquez. Dovizioso se fait couper la trajectoire par Miller et glisse septième. Zarco est douzième, Quartararo seulement quinzième. Viñales est quatorzième, Rossi quatrième et Pol Espargaró cinquième. Le pilote KTM est survolté.

Deux tours plus tard, Márquez prend les commandes. Crutchlow est déjà neuvième, derrière Lorenzo. Zarco est onzième. Miller et Rossi de même que Dovizioso passent Petrucci qui élargit. Lorenzo attaque Morbidelli pour la sixième place. Fabio régresse 17è…

Miller sort la grosse attaque et rejoint non seulement Márquez mais le passe avec autorité… Rabat abandonne. L’Australien imprime un rythme infernal. Márquez ne peut que suivre.  Dovizioso est troisième. Il a passé Rossi. Pol Espargaró est toujours cinquième, devant Petrucci et Lorenzo.

Márquez veut éviter le piège Ducati et attaque. Miller résiste si bien que Dovizioso et Rossi recollent. Quartararo est 13è devant Zarco. Bagnaia et Viñales s’accrochent au virage 12. Iannone rentre et abandonne.

Márquez roule en tête avec Miller et Dovizioso à ses basques. Rossi fait tout pour rester au contact sous la menace de Petrucci. Le reste du peloton est mené par Pol Espargaró.

A 15 tours du but, Marc Márquez construit sa victoire et méthodiquement son avance sur les deux Ducati, et même les trois puisque Petrucci passe Rossi. Quartararo est 12è, Zarco 14è.

A 12 tours du but, 16 pilotes sont encore en lice. Quartararo entre dans le top 10 en passant Rins loin de ses prestations du début de saison. Le second au championnat va perdre gros. Márquez a maintenant plus de 2s sur Dovizioso qui a passé Miller. Fabio a pris le rythme de Marc Márquez, mais il à 12s du leader à la Honda. Il vise néanmoins Lorenzo et sa neuvième place.

Fabio passe Lorenzo à neuf tours du terme. Le Majorquin contre-attaque néanmoins. Pour l’honneur avant de rendre les armes. Nakagami chute au virage 11. Devant, Dovizioso voit revenir sur lui Miller et Petrucci…  Qui passe Miller. Márquez est maintenant à 4s… Quartararo bat le record de piste et vise la huitième place de Crutchlow. Rossi a quant à lui les Ducati dans le viseur. Pol Espargaró est un excellent sixième.

Il reste 5 tours. La victoire de Márquez ne fait pas de doute. Mais le reste du podium est encore à déterminer. Petrucci passe son leader Dovizioso. Qui repasse. Rossi recolle au trio Ducati.

Aleix Espargaró aura une pénalité de 1s4 à l’arrivée. Il est 12è devant Zarco à 3s8. Fabio revient fort sur Crutchlow. Il reste trois tours. Le Français passe l’Anglais. Le voilà huitième. Son équipier Morbidelli est la prochaine cible.

Oliveira sera aussi sanctionné d’une pénalité de 1s5. Márquez file vers la victoire et la 300è pour Honda. Dovi et Petrux sont en lutte sous les yeux de Miller. A l’arrivée, rien ne bouge. Miller et Rossi manquent le podium. Pol Espargaró est un solide sixième. Morbidelli a tenu en respect Quartararo. Crutchlow et Rins ferment le top 10. Zarco est 13è.

Grand Prix de France Le Mans MotoGP Course :

 

 

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team