Ce Grand Prix de Malaisie est l’avant-dernière échéance d’une saison de Moto3 particulièrement disputée. Jorge Martín (Honda, Del Conca Gresini) et Marco Bezzecchi (KTM, PruestlGP) se tiennent en 12 points, mais le verdict final peut être rendu après cette course sur un tracé de Sepang qui a déjà récompensé par trois fois KTM et deux fois Honda, Mahindra ayant concrétisé une fois.

Dans quelques heures, c’est Jorge Martin qui s’élancera de la pole position, avec un avantage de points au championnat, un nouveau record du circuit, une seule place devant son adversaire sur la grille, acquise grâce à un chrono de 3 centièmes inférieur. C’est à dire, rien !  Le pilote Gresini préférerait une course sur le sec et vise la victoire mais a d’ors et déjà annoncé qu’il ne prendrait aucun risque lors de ce warm up matinal de 20 minutes. A voir…

Les prévisions météorologiques annoncent une matinée plutôt clémente mais une forte pluie pourrait s’abattre durant les courses Moto2 et/ou MotoGP. Pour le moment, le ciel est d’un bleu pâle parsemé de quelques nuages blancs, mais la piste pas encore complètement sèche, alors que les températures sont déjà de 25° dans l’air et 24° au sol.

Voici les références chronométriques :

Sepang Moto3™20172018
FP1

2’13.129 Joan Mir

2’25.290 Nakarin Atiratphuvapat
FP2

2’28.807 Aron Canet

2’14.227 Tony Arbolino
FP3

2’15.606 Jorge Martin

2’22.010 Nakarin Atiratphuvapat
Qualification

2’12.078 Joan Mir

2’11.731 Jorge Martin (nouveau record)
Warm Up

2’12.677 Joan Mir

 2’27.951 Aron canet
Course

Mir, Martin, Bastiannini

Record

2’12.078 Joan Mir 2017

À l’ouverture de la piste, Jorge Martin se démarque de Marco Bezzecchi en étant le seul à rester dans son box. Comme il l’a annoncé, le pilote Gresini n’entend prendre aucun risque.

Ses petits camarades partent en pneus pluie pour prendre la mesure de cette adhérence précaire démontrée par un premier tour lancé en 2’30.482 au crédit de Nakarin Atiratphuvapat (Honda, Honda Team Asia).

Au passage suivant, c’est Tony Arbolino (Honda, Marinelli Snipers Team) qui abaisse la référence provisoire en 2’29.349 avant de l’abaisser à 2’28.733 un tour plus tard.

Désarçonné par un highside, Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) part à la faute au virage 9.

Marco Bezzecchi est positionné 3e depuis les premiers tours et commence à allumer les premiers partiels en rouge à 5 minutes du drapeau à damier. Cela lui permet d’obtenir la 2e place provisoire à 1/10 derrière Tony Arbolino.

Les trajectoires commencent légèrement à s’assécher mais tous les pilotes sont encore en pneus pluie.

Niccolò Antonelli (Honda, SIC58 Squadra Corse) s’empare de la 3e position, avant de la concéder à Arón Canet (Honda, Estrella Galicia 0,0). In extremis, ce dernier réalise même le meilleur temps de la séance devant Lorenzo Dalla Porta (Honda, Leopard Racing) et le local Adam Norrodin (Honda, Petronas Sprinta Racing) : la foule est en délire !

Classement Warm Up Grand Prix de Malaisie MotoGP à Sepang:

Crédit photo et classement : MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes : Aron Canet

Tous les articles sur les Teams : Estrella Galicia 0,0