Si Lorenzo Baldassarri (Kalex, Flex-Box Pons HP 40) a dominé le début de saison en remportant 3 des 4 premiers Grands Prix, son avance au championnat n’est pourtant que de 7 points sur Tom Lüthi (Kalex, Dynavolt Intact GP), 11 sur Jorge Navarro (Speed Up, +Ego Speed Up), 14 sur Álex Márquez (Kalex, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) et 19 sur Marcel Schrötter (Kalex, Dynavolt Intact GP).

Qualifié seulement en 15e position pour ce Grand Prix d’Italie au Mugello, le pilote italien n’est donc pas à l’abri d’un renversement de situation d’autant que la première ligne de la grille de départ est constituée par Marcel Schrötter, Tom Lüthi et Álex Márquez

Pour cette bataille de 21 tours qui pourrait donc voir un changement de leader au championnat Moto2, les conditions sont idéales avec 28° dans l’air et 45° sur l’asphalte.

Mugello Moto2™

2018

2019

FP1

1’52.515 Álex Márquez

1’52.514 Luca Marini
FP2

1’52.124 Joan Mir

1’51.986 Luca Marini
FP3

1’52.068 Mattia Pasini

1’51.625 Augusto Fernández
Q1

XXX

1’51.659 Xavi Vierge
Q2

1’51.575 Mattia Pasini

1’51.129 Marcel Schrötter
Warmup

1’52.316 Francesco Bagnaia

1’52.158 Enea Bastianini
Course Oliveira, Baldassarri, Mir
Record

1’51.129 Marcel Schrötter (2019)

Choix pneumatiques des pilotes:

A l’extinction des feux rouges, Tom Luthi s’élance le mieux depuis la 2e place sur la grille et aborde le premier San Donato devant son coéquipier Marcel Schrotter.

Un contact entre Xavi Vierge (Kalex, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS), Fabio di Giannantonio (Speed Up, +Ego Speed Up) et Iker Lecuona (KTM, American Racing KTM) élimine ce dernier au virage 3.

À l’issue du premier tour, Lüthi mène devant Schrötter, Alex Márquez, Luca Marini (Kalex, SKY Racing Team VR46) et Jorge Navarro tandis que Sam Lowes (Kalex, Federal Oil Gresini Moto2) emmène le groupe de chasse.

Au 4e passage, Marcel Schrötter essaie de passer son coéquipier à l’aspiration mais l’expérimenté Suisse retarde son freinage et conserve le leadership.

Les 5 hommes de tête possèdent maintenant plus de 2 secondes d’avance sur le peloton toujours emmené par le duo Sam Lowes (Kalex, Federal Oil Gresini Moto2) / Enea Bastianini (Kalex, Italtrans Racing Team).

Dans le 6e tour, Álex Márquez et Luca Marini passent Marcel Schrötter tandis que le wilcard Teppei Nagoe chute au virage 15.

L’écart entre Tom Lüthi et Alex Márquez est alors de 3/10 mais celui-ci se réduit sous la pression de l’Espagnol.

Au tiers de la course, Stefano Manzi (MV, MV Agusta Idealavoro Forward) chute au virage 8, juste avant que Álex Márquez s’empare du commandement.

Simone Corsi (Kalex, Tasca Racing Scuderia Moto2) perd le contrôle à San Donato pendant qu’Álex Márquez commence à creuser l’écart sur Tom Lüthi.

Derrière, seul Luca Marini semble en mesure de suivre le rythme puisque Jorge Navarro, 4e, est déjà à plus de 2 secondes.

A la mi-course, la jonction est faite entre Tom Lüthi et Luca Marini tandis que Lorenzo Baldassarri, le leader du championnat, est remonté à la 5e place.

Peu à peu, Álex Márquez parvient à s’échapper et son avance se monte à 1,5 seconde à 10 tours de l’arrivée.

Un tour plus tard, la bataille pour la 2e place prend un nouveau visage quand Luca Marini prend l’avantage sur Tom Lüthi… Et parvient à le conserver !

À 7 tours du drapeau à damier, Jorge Navarro commet une erreur, ce dont profite immédiatement Lorenzo Baldassarri pour occuper la 4e position.

Dès lors, les boucles s’enchaînent sans grands changements en tête malgré la pression mise par Baldassarri sur un Lüthi qui parvient toutefois  à conserver sa place sur le podium.

La première KTM, celle de Brad Binder, apparaît en 15e position sur la ligne d’arrivée d’un Grand Prix finalement quelque peu monotone…

Au championnat, par contre, l’intérêt se renforce avec Álex Márquez à seulement 2 points de Lorenzo Baldassarri grâce à ses 2 victoires consécutives… Se dirige-t-on vers un doublé des frères Márquez en fin d’année ?

Classement Grand Prix d’Italie Moto2 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Marquez

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team