Lorenzo Baldassarri arrive encore en leader du championnat sur ses terres du Mugello à la suite d’un parcours marqué par le tout ou rien depuis cinq Grands Prix : Soit le pensionnaire de la VR46 Académie gagne, soit il abandonne !  C’était le cas lors du dernier rendez-vous au Mans qui a vu l’Espagne revenir au premier plan avec la réalisation d’Álex Márquez qui mettait un terme à 25 courses sans hymne de la péninsule ibérique.

Le match entre les deux nations sera encore exacerbé en Italie, puisque, entre autres, Pasini et les hommes du team Sky VR46 aux carénages tricolores significatifs ne voudront pas s’en laisser compter devant leurs compatriotes.

Avant que les hostilités soient lancées, voici le tableau qui rappelle les faits…

Mugello Moto2™

2018

2019

FP1

1’52.515 Álex Márquez

1’52.514 Luca Marini
FP2

1’52.124 Joan Mir

FP3

1’52.068 Mattia Pasini

Q1

XXX

Q2

1’51.575 Mattia Pasini

Warmup

1’52.316 Francesco Bagnaia

CourseOliveira, Baldassarri, Mir
Record

1’51.514 Sam Lowes 2015

Voici les couleurs tricolores qu’arboreront les machines du team VR46. 22°dans l’air, 35° sur la piste chauffée par un soleil bienveillant sont les conditions idéales proposées aux pilotes pur cette FP1 de la catégorie.

En 1’53.595, Simone Corsi signe la première référence mais Álex Márquez fait mieux en 1’53.174. Marini se rappelle au bon souvenir de tous en prenant le second rang. Une place que Binder lui subtilise en montrant ainsi les progrès de sa KTM. Lüthi est dans la carré de tête alors que Baldassarri commence doucement avec la 17è position après le premier quart d’heure.  ce cap passé, Di Giannantonio rentre dans le trio de tête avec sa Speed Up. Pour ce châssis, et après la troisième place de Navarro au Mans, on se réjouit de la première séquence de trois podiums consécutifs depuis l’introduction de la catégorie Moto2.

Après 20 minutes d’exercice, Marini se porte en tête en 1’53.136. Son équipier Bulega revendique une vitesse de pointe à 298 km/h avec un vent de face. le moteur Triumph se prépare à passer le cap des 300 ce week-end…

On entre dans les ultimes quinze minutes avec Marini et Márquez en tête devant Nagashima et le bouillant Remy Gardner devant les deux Speed Up.

Ce châssis est en forme, à tel point que Navarro le met au sommet de la feuille des temps avec un 1’53.029 devant Lüthi. Baldassarri inquiète au 22è rang. Pasini claque un 1’52.863 qui fait tomber la barrière des 1’53 au tour, une frontière également franchit par Navarro et Lüthi. Il reste moins de cinq minutes.

Le drapeau à damier est sorti et c’est le moment choisi par Lüthi pour faire un 1’52.835. Mais c’est Marini qui arrache le morceau en 1’52.514 devant Álex Márquez pour 41 millièmes et Di Giannantonio. La première KTM est neuvième avec le débutant Navarro. Binder est 13è et Baldassarri seulement 19è.

Grand Prix d’Italie Mugello Moto2 FP1 : chronos

 

 

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini

Tous les articles sur les Teams : Sky VR46 Moto2