Les jeux sont ouverts dans la conquête de cette pole position du Grand Prix d’Italie version Moto3. Pour le moment, c’est Honda qui mène la danse devant les KTM tandis que dès ce matin , lors de la dernière séance d’essais libres, le record de la piste dans la catégorie a tremblé. Les Italiens sont évidemment transcendés et on commencera les hostilités avec une Q1 donc quatre pilotes sortirons pour aller en Q2. Alors, pour qui les commandes de la grille de départ ? 

Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui rafraîchit la mémoire…

Mugello Moto3™

2018

2019

FP1

1’58.078 Jorge Martin

1’58.188 Niccolò Antonelli
FP2

1’57.104 Jorge Martin

1’57.467 Tatsuki Suzuki
FP3

1’57.337 Jorge Martin

1’56.637 Tony Arbolino
Q1

XXX

Q2

1’56.634 Jorge Martin

Warmup

1’57.126 Jorge Martin

CourseMartin, Bezzecchi, Di Giannantonio
Record

1’56.615 Danny Kent 2015

24°dans l’air et 40°sur la piste sont les conditions ensoleillées pour cet exercice en deux temps. Pour la Q1 de dix minutes, on a du beau monde, genre Migno, Arenas ou Darryn Binder, mais aussi la curiosité du meeting qu’est Zannoni avec son inédite moto TM.

C’est justement ce Zannoni qui réalise la première référence en 1’58.764. Fernandez Kornfeil et Binder suivent. Migno tombe sur un groupe qui s’observe et manifeste son mécontentement. Des pénalités seront-elles à suivre ? Ramirez prend les commandes alors que les cinq dernière minutes sont entamées. La référence est 1’57.972.

On joue des coudes en vue du drapeau à damier. Les pilotes se font des gestes que l’on ne qualifiera pas de politesse.

Les dernières secondes sont épiques. De cette mêlée, ce sont Fernandez, Ramirez, Binder et Migno qui sortiront pour aller en Q2… Pas de miracle pour Zannoni qui s’élancera 25è dimanche.

Une chaude ambiance qui promet pour la Q2… La modeste référence de 1’57.792 de la Q1 montre que les pilotes se sont beaucoup gênés. Il faudra donc faire autrement.

La piste gagne 1° au moment du lancé de cette finale de 15 minutes. Mais la tension est toujours présente. Suzuki s’élance ainsi à la limite du drapeau rouge au bout des stands. Canet n’y arrive pas sans caler… Mais il peut repartir en étant relancé par une équipe adverse…

En 1’57.453, Suzuki signe la première référence. Son équipier Antonelli suit pour 2 millièmes… Fenati est troisième. Tout le monde rentre ensuite pour les cinq dernières minutes. Mais Arbolino, McPhee et Binder, au contraire, sortent. Arbolino voit son meilleur tour annulé. Dommage, il était le plus véloce !

A trois minutes du terme, les fauves sont lâchés. Pour quel verdict ? Arbolino ! Avec le nouveau record de la piste en 1’56.407. C’est presque sept dixième de mieux que Rodrigo, Dalla Porta ferme la première ligne. Migno, Suzuki et Antonelli seront sur la seconde rangée. Fenati est septième, Canet dixième, Masiá douzième et McPhee 18è.

Grand Prix d’Italie, Mugello, Moto3, Qualifications : chronos

 

Tous les articles sur les Pilotes : Tony Arbolino

Tous les articles sur les Teams : Snipers team