Nul doute que pendant cette FP4 de 30 minutes faisant suite à une FP3 explosive, Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Michele Pirro et Álex Rins, respectivement placés 11e, 12e, 13e, 14e et 20e au combiné des 3 premières séances, auront à l’esprit la bataille qui les attendra à l’issue de cette session pour se qualifier en Q2.

Pour les autres, il s’agira avant tout de régler sa moto en configuration de course, c’est-à-dire avec le plein d’essence et des températures élevées qui sont actuellement de 25 degrés dans l’air et 43 degrés au sol.

Voici les références disponibles avant cette 4e séance MotoGP du week-end en Toscane:

Mugello MotoGP™

2018

2019

FP1

1’47.253 Andrea Iannone (Voir ici)

1’47.558 Marc Márquez (Voir ici)
FP2

1’46.735 Andrea Iannone (Voir ici)

1’46.732 Francesco Bagnaia (Voir ici)
FP3

1’46.439 Marc Márquez (Voir ici)

1’46.056 Danilo Petrucci (Voir ici)
FP4

1’47.548 Andrea Iannone (Voir ici)

1’46.799 Fabio Quartararo
Q1

1’46.771 Jack Miller (Voir ici)

Q2

1’46.208 Valentino Rossi (Voir ici)

Warmup

1’47.080 Andrea Iannone (Voir ici)

CourseLorenzo, Dovizioso, Rossi (Voir ici)
Record

1’46.208 Valentino Rossi (2018)

1’46.056 Danilo Petrucci (Voir ici)

C’est désormais une tradition : Jorge Lorenzo s’élance le premier à l’ouverture de la piste pour avoir le champ dégagé devant lui.

Les températures élevées tendent à favoriser le choix de pneus durs à l’arrière, mais on s’aperçoit que Michelin a fait de gros progrès dans ce domaine en constatant que Fabio Quartararo, Álex Rins et Jorge Lorenzo ont opté pour un tendre : toute la gamme du manufacturier français est utilisable quelles que soient les conditions, ce qui n’était pas le cas par le passé.

La séance débute avec la chute de Karel Abraham au virage 8 dans son tour de lancement.

Maverick Viñales est le plus rapide lors du premier tour lancé, en 1’48.131.

Au passage suivant, Marc Márquez abaisse la référence provisoire en 1’47.262 malgré une petite chaleur au virage 12, juste devant Andrea Dovizioso, puis améliore en 1’46.960. Le pilote Honda marque cette séance de son empreinte, et affiche ainsi ses prétentions pour la course.

Derrière, on trouve maintenant Cal Crutchlow à 3 dixièmes, puis Andrea Dovizioso, Maverick Viñales, Franco Morbidelli, Aleix Espargaró, Danilo Petrucci, Valentino Rossi, Michele Pirro et Jack Miller.

A la mi-séance, Álex Rins est 12e, Pol Espargaró 13e à 8 dixièmes, Fabio Quartararo 14e, Jorge Lorenzo 19e et Johann Zarco 21e.

A la reprise, Jack Miller, alors 8e, bondit à la 2e place avec sa Lamborghini Pramac jaune.

À 7 minutes du drapeau à damier, Fabio Quartararo, qui a abandonné son pneu arrière tendre au profit d’un médium, place sa Yamaha à 2/10 de Marc Márquez. Le pilote français poursuit son effort au tour suivant les allume les 3 premiers secteurs en rouge avant de se rapprocher à 7 millièmes du pilote Honda.

Ils sont alors nombreux à améliorer leurs chronos, à commencer par Álex Rins (3e), Takaaki Nakagami (6e) et Danilo Petrucci (7e).

A 2 minutes du drapeau à damier, Maverick Viñales passe de la 9e à la 3e position mais son chrono est annulé pour franchissement excessif de la limite de la piste.

On avait alors une Honda devant deux Yamaha et une Suzuki : où sont les Ducati ?

En configuration de course, ce ne sont pas les productions de Borgo Panigale qui répondent mais bien Maverick Viñales qui, au tour suivant, reprend cette fois légitimement sa 3e position.

In extremis, les 2 Yamaha de Fabio Quartararo et Maverick Viñales se positionnent première et deuxième !

Classement FP4 Grand prix d’Italie MotoGP :

Crédit classement : MotoGP.com

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Petronas Yamaha Sepang Racing Team