Ce sixième Grand Prix de la saison en Italie sera un rendez-vous particulier pour l’usine Ducati. Sur son tracé du Mugello, il faudra reprendre l’offensive face à un redoutable Marc Márquez qui aimerait bien avec sa Honda faire la nique à la marque transalpine dans son fief. L’échéance n’est donc pas neutre et pour mobiliser totalement ses pilotes, le blason de Borgo Panigale leur a carrément organisé un parcours initiatique vers le Mugello. Une immersion qui est allée jusqu’à se rendre sur le circuit par la route à moto…

Pour le team d’usine Ducati, le Grand Prix d’Italie est d’une importance particulière. Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci sont arrivés par la route au guidon de leur Multistrada pour défier Marc Márquez pour la victoire.

Le Grand Prix d’Italie Oakley est un événement important pour tous les pilotes italiens en Grand Prix, mais particulièrement pour le trio de Mission Winnow Ducati, Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci et son pilote d’essais Wildcard, Michele Pirro. Avant que l’action ne débute sur l’Autodromo del Mugello avec les conférences de presse, les comptes rendus aux médias et l’inspection de la piste par les pilotes, l’équipe Ducati s’est rendue sur le champ de bataille de façon inédite.

L’aventure a commencé au Musée Ducati de Borgo Panigale, où une présentation sur l’aérodynamique et l’anatomie de la vitesse a eu lieu, dirigée par le directeur général de Ducati, Claudio Domenicali, et le directeur général de Ducati Corse, Luigi Dall’Igna. Ensuite, les pilotes MotoGP se sont équipés pour partir vers le Mugello… Par la route.

Après un rafraîchissement et une rencontre avec d’autres motocyclistes, les pilotes Ducati ont poursuivi leur route sur des Multistrada jusqu’au circuit où ils ont retrouvé leurs machines Desmosedici. Dovizioso, Petrucci et Pirro ont ensuite roulé pour une démonstration sur leur Ducati GP19.

Andrea Dovizioso a commenté : « c’était un peu étrange. Je n’ai jamais conduit de moto pour aller à un Grand Prix. La météo n’était pas agréable pour nous mercredi, mais c’était une belle nouvelle expérience. Et c’est bien d’être au Mugello quelques jours plus tôt avec mes coéquipiers. Normalement, je n’arrive pas avant jeudi ».

Le vice-champion du monde de MotoGP en 2017 et 2018 disputera son 300e Grand Prix ce week-end. Il a remporté 22 victoires et le Championnat du monde 125cc 2004 sur Honda. « 300 est un grand nombre. Et je suis heureux d’arriver au Mugello à cette occasion, car c’est certainement une bonne piste pour nous. Et nous avons besoin d’un bon résultat. Après le Grand Prix de France avec trois Ducati dans le top quatre, nous pouvons certainement être compétitifs ici et nous battre contre Marc Márquez. Bien sûr, il veut gagner ici au Mugello. Mais je suis convaincu que nous avons d’excellentes chances ici ».

Danilo Petrucci a ajouté : « je suis toujours heureux de me rendre au Mugello. Chaque année, je voyage différemment. L’année dernière, j’ai conduit une Lamborghini, cette année une Multistrada. C’était bien, même si je n’avais jamais essayé cette moto auparavant. L’itinéraire était super. Nous avons également eu un excellent déjeuner… Maintenant, j’ai hâte d’entrer en action vendredi. Il est toujours agréable pour un Italien de participer au Grand Prix du Mugello. Cette fois, c’est quelque chose de très spécial pour moi, car je pilote ici pour la première fois dans l’équipe usine Ducati. Le Mugello fournit toujours des résultats de premier ordre à Ducati. Le Mans était bon pour nous. Mais nous n’avons pas gagné. C’est également difficile au Mugello – mais nous sommes chez nous ! ».

Ducati a remporté en 2017 au Mugello avec Dovizioso et en 2018 avec Lorenzo de même qu’avec Casey Stoner en 2009. Honda compte 16 victoires sur ce tracé, mais la dernière réalisation remonte à 2014.

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team