Les choses ne sont pas encore signées, mais elles sont suffisamment bien engagées pour que les parties prenantes ne s’offusquent guère de la rumeur. Qu’elles alimentent elles-mêmes. Chez Ducati, il ne devrait pas y avoir de bouleversement d’ici à fin 2021, et c’est un message que va devoir comprendre et interpréter Jack Miller. Ce dernier ne sera pas dans le team officiel de Borgo Panigale. Comme Bautista peut faire une croix sur un retour en MotoGP qui était déjà très hypothétique…

La tendance vient ouvertement de Simone Battistella qui, on le rappelle, est le manager tant de Dovizioso que de Bautista : « Alvaro renouvellera son contrat avec Ducati dans le championnat du monde de Superbike, quelque chose d’étrange ne devrait pas se produire. La seule moto d’usine disponible en MotoGP est celle de Petrucci, mais il gardera sa place, Ducati vise la stabilité et je pense que Petrucci offre un peu plus de stabilité que Miller ».

Tout est dit ! Chez Ducati, tant Paolo Ciabatti que Davide Tardozzi appuient la théorie : « il est encore trop tôt pour parler de durabilité et d’autres contenus spécifiques, mais nous aimerions proposer un contrat de deux ans à Bautista » avoue Paolo Ciabatti à Motorsport-Total.com. L’Espagnol, qui a dominé les week-ends de course à Phillip Island, Buriram, Aragón et Assen, fait ce qu’il faut pour remporter le premier titre WSBK pour Ducati depuis 2011.

D’un point de vue financier, beaucoup de choses devraient changer pour Bautista. Ducati est disposé à compléter son salaire. Mais il doit accepter des réductions de bonus. « Le plan est de faire quelque chose de similaire au contrat de Dovi. En d’autres termes, le salaire de base devrait atteindre un niveau qui, à notre avis, est approprié et les bonus devraient être un peu inférieurs » a déclaré M. Ciabatti.


Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team