S’il est un pilote qui résiste bien à l’incertitude du moment, c’est bien Franco Morbidelli, 7e ce matin et 8e cet après-midi, à 7 dixièmes d’Andrea Iannone.

Le jeune Rookie du Team Marc VDS confiait hier qu’il n’avait aucune information sur la pérennité du team MotoGP, et donc son avenir, et n’avait eu aucun contact, ni avec Marc van der Straten, ni avec Michael Bartholemy.

Cela ne l’a pas empêché de se concentrer sur son travail et, malgré le fait de n’avoir participé à aucun essai privé, ni au Mugello, ni à Barcelone, d’intégrer de belle manière le top 10 à l’issue de cette première journée en Toscane.

Son meilleur chrono, réalisé cet après-midi, lui a permis de gagner six dixièmes sur le temps qu’il avait établi ce matin.

L’Italien disputera dimanche sa première course en MotoGP devant son public.

« Je suis content parce que nous ne savions pas à quoi nous attendre puisque nous n’avons pas testé sur cette piste, mais au lieu de cela, nous étions déjà rapides dès ce matin. Ce matin, j’ai utilisé le pneu tendre alors que j’ai réalisé mon chrono cet après-midi avec le médium, et quand j’ai remis le tendre, j’ai roulé deux dixièmes plus lentement » reporte celui que l’on surnomme Franky.

L’Italo-Brésilien reconnaît aisément qu’avoir suivi Marc Márquez l’a aidé à réaliser son chrono…

« Je dois agir en fonction de ma situation et faire un peu dans le style Moto3, puisque je suis capable de compenser la vitesse qui me manque a quelques endroits si je prends une roue. Globalement, nous sommes rapides et je suis capable de faire de bons chronos. Maintenant, je dois me concentrer sur le rythme et tout rééditer demain, mais je suis content parce que je ne pense pas avoir été fort au Mugello ».

Le titulaire de la VR46 Riders Academy y va même de sa touche d’humour…

“Vous apprenez derrière tous les pilotes MotoGP, surtout derrière des champions comme Marc, Vale ou Dovi. Avoir une Honda devant moi est plus pratique que d’avoir une Ducati, car les pilotes Ducati roulent différemment et, à certains endroits, ils s’échappent. Je suis juste derrière Vale au classement. Aujourd’hui j’étais dans l’aspiration de Marc et demain j’essaierai d’attraper la sienne (rires) ».

Classé 8e au combiné des 2 séances, Franco Morbidelli ne peut pas ne pas rêver à un passage en Q2…

« Je veux essayer. Ce sera difficile et je ne veux pas être trop pris par l’enthousiasme. Il faut juste la bonne quantité pour être au maximum ».

Go Franky, Go !

Grand Prix d’Italie Mugello MotoGP FP2 : Chronos

1 29 Andrea IANNONE Suzuki 1’46.735
2 25 Maverick VIÑALES Yamaha 1’47.122 0.387 0.387
3 93 Marc MARQUEZ Honda 1’47.218 0.483 0.096
4 5 Johann ZARCO Yamaha 1’47.365 0.630 0.147
5 43 Jack MILLER Ducati 1’47.403 0.668 0.038
6 35 Cal CRUTCHLOW Honda 1’47.433 0.698 0.030
7 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’47.445 0.710 0.012
8 21 Franco MORBIDELLI Honda 1’47.497 0.762 0.052
9 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’47.569 0.834 0.072
10 99 Jorge LORENZO Ducati 1’47.691 0.956 0.122
11 30 Takaaki NAKAGAMI Honda 1’47.901 1.166 0.210
12 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 1’47.902 1.167 0.001
13 26 Dani PEDROSA Honda 1’47.924 1.189 0.022
14 55 Hafizh SYAHRIN Yamaha 1’47.946 1.211 0.022
15 42 Alex RINS Suzuki 1’47.996 1.261 0.050
16 41 Aleix ESPARGARO Aprilia 1’48.113 1.378 0.117
17 53 Tito RABAT Ducati 1’48.221 1.486 0.108
18 44 Pol ESPARGARO KTM 1’48.269 1.534 0.048
19 45 Scott REDDING Aprilia 1’48.458 1.723 0.189
20 19 Alvaro BAUTISTA Ducati 1’48.524 1.789 0.066
21 17 Karel ABRAHAM Ducati 1’48.926 2.191 0.402
22 38 Bradley SMITH KTM 1’49.044 2.309 0.118
23 12 Thomas LUTHI Honda 1’49.082 2.347 0.038
24 51 Michele PIRRO Ducati 1’49.111 2.376 0.029
25 10 Xavier SIMEON Ducati 1’49.757 3.022 0.64

Morbidelli, Italian MotoGP 2018

Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team