Peu à peu mais inexorablement, Francesco Bagnaia (Kalex, SKY Racing Team VR46) semble prendre l’avantage sur Miguel Oliveira (KTM, Red Bull KTM Ajo), ce qui se traduit maintenant par une avance de 28 points au championnat pour le pilote italien.

Bien sûr, avec 4 courses restant encore à disputer, donc un potentiel de 100 points à gagner, rien n’est encore déterminé, mais cela fait maintenant 4 courses que le titulaire du team Sky VR46 prend l’avantage sur son adversaire portugais, avec notamment une spirale positive engendrée par 3 victoires et une 2e place…

Ce matin, aucun de ces 2 pilotes n’a cependant brillé lors d’une séance qui s’est déroulée principalement sur le mouillé, Francesco Bagnaia préférant même rester dans son box lors de cette FP1 principalement marquée par l’énorme chute subie par Alex Márquez.

Cet après-midi, la piste est en train de sécher avec des températures de 18° dans l’air et 19° au sol.

Voici les références chronométriques disponibles, bien que l’année dernière ait été marquée par la totalité des séances sur piste mouillée :

Motegi Moto2™

2017

2018

FP1

2’05.460 Alex Marquez

1’56.507 Marcel Schrotter

FP2

2’05.282 Tom Lüthi

1’52.159 Iker lecuona

FP3

2’06.163 Hafizh Syahrin

Qualification

1’53.776 Takaaki Nakagami

Warm Up

2’06.905 Hafizh Syahrin

Course

Marquez, Vierge, Syahrin

Record

1’49.961 Johann Zarco 2016

La bonne nouvelle de cet après-midi tient au fait qu’Alex Márquez est bien présent au départ de cette FP2 malgré la très grosse chute subie ce matin alors que les trajectoires commencent maintenant à sécher, ce dont les pilotes profitent pour utiliser les pneus slicks.

Dès son 2e tour lancé, Sam Lowes (KTM, Swiss Innovative Investors) chute au virage 3 et est évacué vers le centre médical tandis que son coéquipier Iker Lecuona inscrit un 1’54.113 déjà plus rapide que les meilleurs temps de ce matin.

Au passage suivant, Francesco Bagnaia (Kalex, SKY Racing Team VR46) s’empare du leadership en 1’53.116, en entraînant Fabio Quartararo (Speed Up, Beta Tools – Speed Up Racing) dans son sillage, avant que le pilote français confirme sa progression dans ces conditions difficiles en roulant seul en 1’52.821.

Mais pour le moment, Francesco Bagnaia semble vraiment au-dessus du lot et inscrit un 1’52.278 dans son 7e tour lancé.

Un peu avant la mi-séance, Miguel Oliveira fait son apparition dans le top 3, à 4 dixièmes de son principal adversaire au championnat du monde, mais la vraie surprise provient de Augusto Fernandez (Kalex, Pons HP 40) qui s’empare de la 2e position avant que Iker Lecuona (KTM, Swiss Innovative Investors) obtienne le leadership grâce à un 1’52.159, alors qu’il s’agit du pilote le plus assidu en piste.

Alors que la majorité des pilotes est au box pour changer de pneus, quelques gouttes de pluie refont leur apparition.

À cet instant, la hiérarchie est composée de Iker Lecuona (KTM, Swiss Innovative Investors), Francesco Bagnaia (Kalex, SKY Racing Team VR46), Augusto Fernandez (Kalex, Pons HP 40), Fabio Quartararo (Speed Up, Beta Tools – Speed Up Racing), Brad Binder (KTM, Red Bull KTM Ajo), Miguel Oliveira (KTM, Red Bull KTM Ajo), Nagashima, Marcel Schrötter (Kalex, Dynavolt Intact GP), Álex Márquez (EG 0,0 Marc VDS) et Luca Marini (SKY Racing Team VR46).

Suite à l’apparition de la pluie, et avec l’arrivée du beau temps prévue pour le reste du week-end, personne ne reprend la piste a 15 minutes du drapeau à damier.

Dix minutes plus tard, Fabio Quartararo reprend la piste, toujours en pneus slicks, mais l’adhérence n’est plus au rendez-vous.

Cette 2e séance d’essais libres des Moto2 à Motegi s’achève donc dans un grand calme…

Classement Grand Prix du Japon Moto2 FP2 :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Swiss Innovative Investors.com KTM