Alors qu’il est à la lutte face à Álex Rins et Maverick Viñales pour l’obtention de la troisième place du classement provisoire du Championnat du Monde, « Petrux » n’a pas disposé de circonstances idéales à Motegi et a dû se contenter de la huitième place des qualifications, juste derrière son chef de file Andrea Dovizioso.

On s’attendait à mieux d’une manière générale chez Ducati, sur un circuit plutôt favorable habituellement à la Desmosedici avec son tracé en accélérations-freinages. Mais c’était sans compter sans les conditions météo très variables d’un jour à l’autre, et même d’une séance à la suivante.

Lors de la première séance, Danilo peinait déjà un peu, avec le treizième temps obtenu en 1’46.535, à 0.963 du meilleur chrono de Maverick Viñales. La deuxième session était plus positive, et Petrucci se hissait à la huitième place de la première journée en 1’45.619, à 0.855 du leader Fabio Quartararo. De la pluie étant prévue pour la FP3, l’essentiel était fait avec une solide qualification dans le top 10 pour accéder directement en Q2.

Il pleuvait effectivement ce samedi matin et Danilo en profitait pour réaliser un véritable festival : il s’emparait du meilleur chrono sur une piste détrempée et seul Marc Márquez réussissait à peu près à le suivre à 0.174, tous les autres étant nettement plus loin.

Bien sûr, il faut relativiser dans ce genre de situation, plusieurs pilotes ayant décidé de ne pas prendre de risques inutiles sur le mouillé pour une FP3 sans enjeu réel, mais il n’empêche que cette première place ne peut que donner confiance à Petrux s’il pleut dimanche (ce qui n’est, hélas pour lui, pas prévu).

Pendant la FP4, en conditions course et sur une piste très piégeuse, c’était au tour de Petrucci de ne pas prendre de risques superflus et il se contentait de la onzième position en 1’51.659, à 2.719 d’un Marc Marquez en grande forme qui reléguait le deuxième Maverick Viñales à 1.342 !

On en arrivait ensuite au moment décisif de ce samedi, avec la Q2 qui par la grâce des cieux se déroula sur le sec et en slicks tendres. Danilo y décrocha le huitième temps en 1’46.427, à 0.664 du poleman Marc Márquez, et à seulement un petit centième (0.017 pour être précis) de son coéquipier Andrea Dovizioso. Il pointait également à 9 centièmes de la première Ducati que Jack Miller amenait brillamment en sixième position. Partant dimanche de la troisième ligne, Petrucci peut légitimement espérer égaler – et pourquoi pas améliorer – son meilleur résultat jamais obtenu à Motegi, la troisième place en 2017 sur une Ducati Desmosedici GP17  de l’équipe Octo Pramac Racing.

Pour Danilo Petrucci, « Nous avions l’intention d’obtenir au moins la deuxième ligne, mais les conditions de piste étaient plutôt compliquées et il était facile de faire une erreur. Malheureusement, j’en ai fait une dans le dernier tour et je n’ai pas réussi à améliorer mon temps. En tout cas, je pense que nous pourrons être compétitifs demain et, même si je pars un peu plus loin sur la grille, je suis convaincu que je peux faire une bonne course. »

« Il est vrai que nos adversaires se sont améliorés, mais nous sommes tous très proches. Aussi les conditions étaient difficiles et en ce qui me concerne, je ne n’ai pas pu profiter de la dernière séance qualificative. De toute façon le rythme n’est pas mauvais et la course devrait se dérouler sur le sec. »

« Le fait est qu’il faut maintenant aller à cent pour cent pendant la FP1, puis répéter dans la FP2, la FP3 et dans la qualification, pour être sûr de prendre le départ sur la grille aussi loin devant que possible. Valentino souffre de cette situation, mais à part cela, il n’a jamais été le plus rapide sur un tour unique. D’un autre côté, vous pouvez compter sur lui dimanche, car c’est un animal de course. »

Classement Qualification 2 du Grand Prix MotoGP du Japon :

Classement Qualification 1 du Grand Prix MotoGP du Japon :

Crédit classements : MotoGP.com

Chronos de référence :

Record des essais : 1’43.790 par Jorge Lorenzo (Yamaha) en 2015

Record du tour : 1’45.350 par Jorge Lorenzo (Yamaha) en 2014

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1.Marc Márquez 325 points (Champion du Monde). 2. Dovizioso 215. 3. Rins 167. 4. Viñales 163. 5. Petrucci 162. 6. Rossi 145. 7. Quartararo 143. 8. Miller 119. 9. Crutchlow 102. 10. Morbidelli 90. 11. Pol Espargaró 80 12. Nakagami 74. 13. Mir 58. 14. Aleix Espargaró 46. 15. Bagnaia 34. 16. Iannone 33. 17. Oliveira 29. 18. Zarco 27. 19. Lorenzo 23. 20. Rabat 18. 21. Bradl 16. 22. Pirro 9. 23. Guintoli 7. 24. Syahrin 7. 25. Abraham 5.

Photos © Ducati



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team