C’est avec un Luca Marini vainqueur dimanche passé à Jerez, mais un Nagashima toujours leader du championnat après le Grand Prix d’Espagne qui était le second rendez-vous de la catégorie, que se présente maintenant le Grand Prix d’Andalousie Moto2. Le cadre est toujours celui de Jerez, où dix pilotes ont dorénavant remporté une course en Moto2 : Toni Elias (2010), Andrea Iannone (2011), Pol Espargaró (2012), Tito Rabat (2013), Mika Kallio (2014), Jonas Folger (2015), Sam Lowes (2016), Álex Márquez (2017), Lorenzo Baldassarri (2018 et 2019) et Luca Marini (2020/1).

Mais c’est un nouveau nom, celui de Marco Bezzecchi, coéquipier du dernier vainqueur en date, qui s’est illustré en qualification, devant un Sam Lowes (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) devenu étonnamment sage, et donc performant, y compris durant le warmup qu’il a dominé ce matin.

Avant de connaître l’issue de cette course de 23 tours, voici le tableau qui rafraîchit la mémoire mais pas les températures de 33° dans l’air et 50° sur la piste qui règnent actuellement à Jerez …

Moto2™

2020 Jerez 1

2020 Jerez 2

FP1

1’41.410 Luca Marini

1’41.525 Marco Bezzecchi
FP2

1’42.228 Luca Marini

1’41.992 Luca Marini
FP3

1’41.109 Marcel Schrötter

1’41.175 Jorge Martin
Q1

1’41.913 Fabio Di Giannantonio

1’41.740 Enea Bastianini
Q2

1’41.384 Jorge Martin

1’41.728 Marco Bezzecchi
Warmup

1’41.561 Sam Lowes

1’41.248 Sam Lowes
Course

Marini, Nagashima, Martin

Record

1’41.109 Marcel Schrötter (2020)

Choix des pneumatiques :

A l’extinction des feux rouges, Marco Bezzecchi fait le holeshot mais se fait doubler par Enea Bastianini et Luca Marini en bout de la ligne droite de derrière.

Les positions de tête n’évoluent pas pendant les deux premiers tours, et Bastianini semble pour le moment à l’abri et réalise le meilleur tour en course.

Chute de Jake Dixon

Après 5 tours, Enea Bastianini mène d’une bonne demi-seconde devant Luca Marini, Marco Bezzecchi, Sam Lowes puis le peloton emmené par Jorge Navarro, Jorge Martin et Arón Canet.

Les pilotes Sky sont les seuls qui semblent en mesure de suivre, à distance, Enea Bastianini. Sam Lowes est déjà à près de 2 secondes, Arón Canet, plus de 3.

Jorge Navarro doit rendre une place pour avoir doublé sous drapeau jaune.

A 15 tours du drapeau à damier, Luca Marini accélère et se rapproche du pilote Italtrans… Marco Bezzecchi ne peut pas suivre son coéquipier.

Enea Bastianini réagit et maintient pour le moment Luca Marini à 3 dixièmes.

Jorge Navarro chute sans gravité, comme la semaine dernière.

La jonction est faite en tête à la mi-course, suite à un élargissement de Bastianini
Lowes est 4e à 2 secondes, Canet 5e à 4 secondes, Martin 6e à 7 secondes.

Il reste 10 tours et le suspens concerne seulement les deux premières places : Bastianini et Marini ou Marini et Bastianini ?

Au passage suivant, l’écart entre les deux hommes augmente à 8 dixièmes…

A 7 tours de l’arrivée, 1,4 seconde sépare les deux pilotes de tête: les jeux semblent faits !

La bagarre se situe autour de la 10e place, entre Niccolò Bulega, Tetsuta Nagashima et Stefano Manzi.

En tête, les positions sont complètement stabilisées…

Lorenzo Baldassarri chute sans gravité.

Enea Bastianini remporte sans réelle opposition une deuxième manche assez morne sur le circuit de Jerez, sa première victoire en Moto2.

Insolite : les deux pilotes Sky s’accrochent en se saluant après avoir passé la ligne d’arrivée.

Au championnat, les choses se resserrent avec Nagashima 50 points, Bastianini 48 et Marini 45, devant Canet 30 points.

Classement du Grand Prix d’Andalousie Moto2 :

Crédit classement : MotoGP.com




Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini

Tous les articles sur les Teams : Italtrans Racing Team