Article actualisé en direct jusqu’à 10h40 !

Après nous avoir mis l’eau à la bouche mercredi dernier durant deux séances d’une heure et demie, les 22 pilotes MotoGP nous donnent rendez-vous ce matin pour le vrai départ de la saison 2020.

Avec des Yamaha ayant dominé les cinq essais d’intersaison, des Suzuki de plus en plus abouties, mais certains pilotes ayant passé un pneu tendre juste pour faire un ou deux tours chronos, il est difficile de se faire une réelle idée des forces en présence, mis à part que Marc Márquez, ayant retrouvé à la fois sa pleine forme et la confiance apportées par sa moto 2019, sera, une fois de plus l’homme, à battre cette année, contrairement aux pilotes des Ducati qui ne semblent pas dans une situation idéale, à l’exception peut-être d’un Jack Miller encore revigoré par son officialisation en 2021.

Question mystère, celui de la fiabilité des Aprilia semble à l’ordre du jour, contrairement à celui concernant l’avenir de Valentino Rossi, qui sera bien parmi nous l’année prochaine.

Mais assez de supputations et profitons du spectacle car les faits sont là : les Moto3 viennent de nous montrer que la piste est plus rapide que lors du test de mercredi, il fera beau tout le week-end, les nouveaux pneus Michelin asymétriques résistent bien aux températures extrêmes du circuit de Jerez en été, les pilotes sont sur-motivés et vont tout donner durant 45 minutes (sauf pour Fabio Quartararo pénalisé de 20 minutes) pour s’affronter les uns aux autres par chronos interposés sur le tracé andalou.

Oublions donc un moment les contraintes imposées par la pandémie de la Covid-19 et ouvrons grand les yeux pour, enfin, profiter du spectacle !

Même si elles ont été établies au mois de mai 2019, avec des températures globalement moins élevées, voici  les références à garder en mémoire, avec le 1’37.793 réalisé par Maverick Viñales mercredi dernier :

MotoGP™

2019

2020

FP1

1’37.921 Marc Márquez (Voir ici)

1’37.350 Marc Márquez (voir ici)
FP2

1’37.909 Danilo Petrucci (Voir ici)

FP3

1’36.957 Danilo Petrucci (Voir ici)

FP4

1’37.651 Marc Márquez (Voir ici)

Q1

1’37.164 Maverick Viñales (Voir ici)

Q2

1’36.880 Fabio Quartararo (Voir ici)

Warmup

1’37.595 Marc Márquez (Voir ici)

Course

Márquez , Rins, Viñales (Voir ici)

Record

1’36.880 Fabio Quartararo 2019

Après 243 jours depuis la dernière course, c’est Aleix Espargaró et Bradley Smith qui réagissent le plus vite à l’ouverture d’une piste à 32°.

Jack Miller se montre le plus rapide à l’issue du premier tour lancé, d’emblée sous les 1’40, en 1’39.426.

Fabio Quartararo a quitté son box pour aller observer les autres pilotes en bord de piste…

Au passage suivant, le pilote australien est en 1’38.496 mais doit concéder le leadership à Maverick Viñales et Marc Márquez, avec le même chrono au millième près en 1’38.215 !

Toutefois, le pilote Yamaha poursuit son effort et inscrit un 1’37.942 après un tour supplémentaire, ce que l’officiel Honda n’égale pas. Mais cette année, il faudra apparemment compter avec Jack Miller qui reprend immédiatement le meilleur en 1’37.942.

Après ce premier run, la hiérarchie est composée de Jack Miller, Maverick Viñales, Marc Márquez, Pol Espargaró, Pecco Bagnaia, Joan Mir, Brad Binder, Andrea Dovizioso, Cal Crutchlow, Miguel Oliveira, tous ces pilotes se tenant en une demi-seconde !

Suivent Álex Rins, Valentino Rossi, Franco Morbidelli, Bradley Smith, Takaaki Nakagami, Johann Zarco, tous dans la seconde, puis Aleix Espargaró, Iker Lecuona, Danilo Petrucci, Álex Márquez et Tito Rabat.
Fabio Quartararo
n’a toujours pas pris la piste.

Pour l’anecdote, Pecco Bagnaia a perdu un de ses déflecteurs de roue avant sur sa Ducati GP 20 alors qu’Aleix Espargaró fait un tout droit sans conséquence.

Fabio Quartararo prend la piste à 10h15 exactement, puis réalise un premier tour lancé en 1’39.730.

À 20 minutes du drapeau à damier, Johann Zarco intègre le top 10, à 0,478 seconde du leader.

Dès son deuxième tour lancé, Fabio Quartararo se positionne 14e, soit plus vite qu’Álex Rins et Valentino Rossi : sa pénalité ne semble pas trop l’avoir handicapé…

Le pilote Suzuki semble toutefois réagir et s’empare de la quatrième position provisoire, alors que le Français intègre le top 10 dans son quatrième tour lancé.

Un petit quart-d’heure avant la fin de séance, la plupart des pilotes rentre dans leur box, ce qui permet d’observer le classement provisoire : Jack Miller, Maverick Viñales, Marc Márquez, Álex Rins, Andrea Dovizioso, Franco Morbidelli, tous ces pilotes en 2 dixièmes, puis Pol Espargaró, Pecco Bagnaia, Takaaki Nakagami, Fabio Quartararo, Joan Mir, Johann Zarco, Brad Binder, tous ces pilotes en moins de cinq dixièmes, puis Cal Crutchlow, Miguel Oliveira, Tito Rabat, Valentino Rossi, Bradley Smith, Aleix Espargaró et Danilo Petrucci dans la même seconde, seuls les chronos de Iker Lecuona et Álex Márquez dépassant l’unité : difficile de faire plus serré !

Ducati informe que l’avenir d’Andrea Dovizioso ne sera pas décidé avant le mois d’août…

A la reprise, Marc Márquez emmène son frère derrière lui dans un tour chrono, ce qui permet à Álex d’allumer les deux premiers secteurs en rouge et de bondir de la dernière à la 7e place : vive la famille !

Le champion du monde en titre, lui, s’empare du commandement grâce à un très rapide 1’37.350, mais on note à ce moment-là très belle prestation de Johann Zarco qui se positionne quatrième !

Les choses s’affolent et Cal Crutchlow n’est pas en reste, jaillissant à la deuxième place, devant Andrea Dovizioso et Joan Mir.

Iker Lecuona intègre le top 10.

In extremis, Maverick Viñales s’empare de la deuxième place à 24 millièmes du leader, sauvant ainsi l’honneur des Yamaha.

Ce matin, les conditions relativement fraîches ont profité aux KTM, même si l’on sait qu’elles souffrent davantage sur une piste surchauffée.

Évidemment, déception pour Fabio Quartararo qui n’a toutefois pas utilisé un pneu tendre à l’arrière pour faire son chrono, contrairement aux autres pilotes.

Classement FP1 MotoGP à Jerez 1 :

Crédit classements : MotoGP.com




Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team