La virée du quintuple Champion du Monde de Formule 1 à moto sur le tracé de Jerez a laissé des souvenirs à ceux qui en ont été les témoins. Et même aux instructeurs. Ceux-là étaient les pilotes Yamaha en Superbike, soit Alex Lowes et Michaël Van der Mark. Un retour d’expérience qui devrait faire froid dans le dos à ses employeurs Mercedes qui avaient déjà tremblé à l’annonce de la chute de leur fer de lance…

Lewis Hamilton a donc franchi le pas de la moto de compétition avec une Yamaha SBK. Il a participé à des séances chronométrées sur le circuit de Jerez de la Frontera en Espagne. Parmi les professionnels appelés pour lui donner des leçons particulières, il y avait le Néerlandais Michael Van der Mark. Ce dernier a révélé quelques détails de l’expérience…

Dans des propos relayés par Tuttomotoriweb, il dépeint ainsi l’événement : « c’était incroyable. Je savais qu’un jour cela arriverait car il avait acheté deux R1 à notre équipe. Je suis un de ses fans et j’ai vraiment apprécié. Lui et son équipe ont été fantastiques. J’étais ravi de le voir au travail en vrai ».

Cela étant dit, il y a eu quelques frayeurs… « Ham avait fait deux journées sur la piste avec sa moto, mais les membres de son équipe étaient un peu inquiets pour sa vitesse et le fait qu’il n’avait pas un style de conduite de moto. Nous lui avons donné des conseils pour pouvoir aller vite de la bonne manière », a révélé le pilote de 26 ans.

« Le premier jour, la priorité était de ralentir un peu sa cadence. N’ayant pas peur, il essayait de s’attaquer aux courbes comme avec sa monoplace. Nous avons dû nous arrêter et expliquer comment piloter avec les bonnes trajectoires. Le deuxième jour, nous nous sommes concentrés sur son style ».

Bien qu’impressionné par l’approche du pilote de Stevenage, Van der Mark fait montre d’une certaine perplexité quant à la possibilité de le voir dans une course de moto. « Il serait certainement capable de piloter, mais je ne sais pas s’il pourrait être compétitif. Après quatre jours, il a tourné 7 secondes moins vite que nous. Mais il a également montré un grand intérêt pour tout en posant de nombreuses questions. Une chose impressionnante et je dirais unique ».

On rappellera que, pour s’aguerrir encore, le même Hamilton devrait s’accorder avec un certain Valentino Rossi pour aller faire un tour au fameux ranch du Doctor…


Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP