La pandémie que l’on connait suivant son cours, avec son lot de mesures gouvernementales limitant les allées et venues comme les rassemblements de personnes, l’industrie de la moto s’adapte en se mettant en sommeil. Ducati a éteint ses machines et voilà que Yamaha emboîte le pas en anesthésiant ses usines en Italie et en France en attendant des jours meilleurs…

Yamaha a annoncé que la production dans deux de ses usines en Italie et en France était temporairement suspendue en réponse à la pandémie actuelle de Covid-19. Ainsi la production de l’usine de moteurs Motori Minarelli à Calderara di Reno, en Italie, et de l’usine d’assemblage MBK Industrie à Saint-Quentin, en France, a été arrêtée. Toutes deux seront fermées jusqu’au 22 mars, la situation étant réexaminée chaque semaine à partir de cette date.

Yamaha suit les directives gouvernementales en Italie et en France pour s’assurer que ses employés ne sont pas financièrement désavantagés à la suite de ces fermetures temporaires.

Voici le communiqué officiel d’Eric de Seynes, directeur général de Yamaha Motor Europe : « la santé de nos employés et notre responsabilité sociale sont nos priorités à ce stade, c’est pourquoi nous avons pris la décision de suspendre la production dans ces deux usines face à la pandémie de coronavirus en cours. Nous apprécions également beaucoup les compétences et l’engagement d’une main-d’œuvre qui a fait preuve d’une grande loyauté envers Yamaha, mais qui est maintenant confrontée à une situation sans précédent en dehors du lieu de travail. Pour leur tranquillité d’esprit, nous nous efforçons de faire en sorte qu’aucun employé ne soit financièrement perdant d’ici le retour à une situation stable, tant en Italie qu’en France. »

 

 



Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP