Samedi, Raúl Fernández (Kalex, Red Bull KTM Ajo) a fait forte impression lors des qualifications du Grand Prix d’Allemagne. Il s’est en effet approprié la pole position de sa catégorie Moto2 en battant non seulement le record du tracé du Sachsenring, mais en collant aussi plus de 3 dixièmes au second, Fabio Di Giannantonio (Kalex, Federal Oil Gresini Moto2), et 25 millièmes de plus à son coéquipier Remy Gardner, leader du championnat pour 11 points, signataire en MotoGP et qui avait dominé toutes les séances jusque-là…

Le jeune Madrilène de 20 ans qui, rappelons-le, est un rookie, enlevait donc sa troisième pole position de l’année avec classe, rendant ainsi un peu plus fous les chasseurs de têtes du MotoGP qui veulent se l’approprier, Yamaha le premier, probablement en vue de remplacer Valentino Rossi au sein du team Petronas SRT…

Le pilote Red Bull Ajo KTM, qui devance au passage deux pilotes qui ont récemment assuré leur avenir dans la catégorie reine, a confirmé ce matin son état de forme en s’imposant lors du warm up devant Jorge Navarro (Boscoscuro, EGO+ Speed Up) que l’on retrouve cet après-midi sur la deuxième ligne, au côté de Marco Bezzecchi (Kalex, Sky Racing Team VR46) et Xavi Vierge (Kalex, Petronas Sprinta Racing).

Cet après-midi, lors de ce 11e Grand Prix Moto2 sur le Sachsenring qui se déroulera durant 28 tours, on surveillera avant tout le duel Fernández/Gardner, les deux hommes étant séparés seulement de 11 points au championnat, mais aussi la performance de Marco Bezzecchi, le seul pour le moment semblant encore en mesure de venir contester le futur titre aux deux pilotes du team Red Bull KTM Ajo malgré déjà plus d’une course de retard. En effet, Sam Lowes (Kalex, Elf Marc VDS Racing Team), qualifié 7e et quatrième au classement mondial, concède déjà 64 points au leader Remy Gardner.

Sur la grille, Ai Ogura (Kalex, Idemitsu Honda Team Asia) et Bo Bendsneyder (Kalex, Pertamina Mandalika SAG Team) complètent la troisième rangée, Arón Canet (Boscoscuro, Aspar Team Moto2) faisant de même avec le Top 10.

 

 

Pas d’hésitation pour le choix des pneus… dur avant / tendre arrière !

 

 

Le ciel se couvre notablement sur la grille de départ, avec des températures de 30° dans l’air et 41° au sol au moment où les 30 pilotes se préparent à en découdre pendant 28 tours. On ne semble pas forcément à l’abri de l’arrivée de la pluie…

 

 

Voici le tableau qui résume les faits jusque-là connus:

Sachsenring Moto2™

2019

2021

FP1

1’24.354 Jonas Folger

1’24.873 Remy Gardner
FP2

1’23.948 Brad Binder

1’24.197 Remy Gardner
FP3

1’23.876 Brad Binder

1’24.003 Remy Gardner
Q1

1’23.426 Jorge Navarro

1’24.122 Bo Bendsneyder
Q2

1’23.585 Álex Márquez

1’23.397 Raúl Fernandez
Warm Up

1’33.403 Marcel Schrötter

1’24.354 Raúl Fernandez
Course

Alex Marquez, Binder, Schrötter

Gardner, Canet, Bezzecchi
Record 1’23.426 Jorge Navarro (2019 1’23.397 Raul Fernandez

 

A l’extinction des feux rouges… Raúl Fernández fait le holeshot devant Remy Gardner et Xavi Vierge alors que Simone Corsi (MV Agusta Forward Racing) part à la faute dans le premier virage.

 

 

Tout de suite, les deux pilotes Red Bull KTM Ajo se ménagent un avantage d’une seconde sur le peloton : le ton est donné !

Remy Gardner s’empare du commandement au passage suivant et les deux pilotes KTM (qui roule sur des Kalex) continuent sur le même rythme plus rapide d’une seconde au tour par rapport à la concurrence.

 

 

Fermín Aldeguer (Boscoscuro, +EGO Speed Up) chute dans le virage #3 alors qu’en tête Raul Fernandez fait de même, au même endroit un tour plus tard.

 

 

Aussi incroyable soit-elle, la situation est claire : après cinq tours, Remy Gardner possède cinq secondes d’avance sur le peloton emmené par Arón Canet devant Marco Bezzecchi ! Dès lors, le pilote australien peut se permettre de ralentir un peu son rythme pour voir venir…

 

 

Lorenzo Baldassarri (MV Agusta Forward Racing)part la faute au virage numéro huit, suivi quelques secondes plus tard par Augusto Fernandez (Kalex, Elf Marc VDS Racing Team)au numéro 12. Il reste 20 tours à couvrir…

 

 

Le classement étant globalement stabilisé, intéressons-nous au peloton précédé de 2 secondes par Arón Canet : Marco Bezzecchi emmène Fabio Di Giannantonio, Xavi Vierge, Jorge Navarro, Ai Ogura, Marcel Schrötter (Kalex, Liqui Moly Intact GP) et Sam Lowes.

Les tours défilent les positions n’évoluent guère, ce que même les plus grands spécialistes de la catégorie ne peuvent pas expliquer : pourquoi, par rapport aux courses Moto3, les courses Moto2 sont-elles si monotones alors que quasiment tout le monde roule sur la même machine ?

Quoi qu’il en soit, la bagarre se résume pour le moment à la lutte pour la troisième place entre Marco Bezzecchi et Fabio Di Giannantonio.

 

 

En tête, toujours aucun suspense pour Remy Gardner alors que Xavi Vierge part à la faute à deux tours du drapeau à damier.

 

 

Ai Ogura et Joe Roberts font de même dans le dernier tour.

 

 

Au terme de cette démonstration, voire de cette punition, Remy Gardner est apparu non seulement seul au monde, mais déjà parti ailleurs…

 

 

Remy Gardner possède maintenant 36 points d’avance sur Raúl Fernández, 47 sur Marco Bezzecchi, 78 sur Sam Lowes et 91 sur Fabio Di Giannantonio !

 

 

Classement du Grand Prix d’Allemagne Moto2 au Sachsenring :

Crédit classement : MotoGP.com

 

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Remy Gardner

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo, Red Bull KTM Ajo Moto2