On ne change pas une équipe qui gagne dit-on et tant chez Aki Ajo que chez Red Bull KTM, on est d’accord sur le principe. Surtout cette saison où les couleurs autrichiennes menées par le Finlandais dans les catégories Moto2 et Moto3 font un malheur avec Raul Fernandez et Pedro Acosta. Tellement d’ailleurs que les deux espoirs sont convoités par la concurrence… Mais la recette fonctionne. Elle sera donc encore répétée pendant cinq ans.

C’est officiel, Red Bull KTM et Aki Ajo seront ensemble pendant encore cinq ans. La collaboration entre la marque autrichienne et l’équipe du manager finlandais s’étendra donc jusqu’en 2026. Une aventure commencée en 2012, lorsque la Red Bull KTM Ajo a remporté le premier titre Moto3 avec Sandro Cortese . Quatre ans plus tard, c’est Brad Binder qui répétait le succès dans la même catégorie. Le même qui a signé en MotoGP pour KTM jusqu’en 2024 et qui a déjà remporté un Grand Prix dans la discipline majeure. C’était l’an passé, à Brno. On rappellera qu’Oliveira, son équipier, est issu de la même filière.

Au cours des dix dernières saisons, l’équipe d’Ajo a été un élément clé de la KTM GP Academy. Le nom du Finlandais est associé à tous les étages de la fusée KTM en Grand Prix, sauf à son sommet. Mais la poussée pour les espoirs des jeunes champions en herbe est bel et bien finlandaise.

Depuis 2012, l’équipe a jusqu’à présent réalisé 39 victoires et 83 podiums en Moto3. En Moto2, elle a remporté 21 victoires et 57 marches sur le podium. En plus des deux titres en Moto3, elle a aidé Oliveira à terminer deuxième en 2015 (Moto3) et 2018 (Moto2). Binder a été vice-champion du monde de Moto2 en 2019.

Jusqu’à présent, après les sept manches de la saison 2021 le Red Bull KTM Ajo a remporté quatre courses en Moto3, avec la recrue Pedro Acosta et Jaume Masia. Acosta est actuellement leader du classement général. En Moto2, les victoires sont au nombre de quatre sur sept avec Remy Gardner et Raul Fernandez qui ont atteint le podium à cinq reprises.

KTM : “en 2012 nous avions une seule moto et même pas notre camion”

Aki Ajo, chef d’équipe a commenté : « nous sommes très heureux et reconnaissants de poursuivre le partenariat avec KTM au cours des prochaines années. C’est déjà notre 10e saison ensemble, c’est donc un moyen naturel et fantastique de continuer pendant au moins cinq ans. Le système que nous avons créé avec KTM et Red Bull, en commençant par la Rookies Cup et en passant par le Moto3 et le Moto2 jusqu’au MotoGP est assez unique dans ce paddock et fonctionne bien. Ce type de connexion nous motive dans notre travail, car nous pouvons travailler d’année en année avec de jeunes talents, en développant leurs compétences et en essayant de les éduquer pour qu’ils progressent dans leur carrière. Nous sommes impatients de continuer à produire des résultats décents en Moto3 et Moto2 ».

Pit Beirer, directeur de KTM Motorsports a ajouté : « ce nouvel accord est très satisfaisant pour nous. L’équipe d’Aki connaît une excellente saison jusqu’à présent et depuis dix ans, elle est une partie très importante de notre structure. Nous sommes très intéressés par le développement de nos talents et investissons massivement dans les efforts des Red Bull MotoGP Rookies, NTC et Moto3. Nous pensons que cela nous donne un lien fort. C’est la façon dont nous voulons courir et nous sommes ravis d’avoir montré que cela peut fonctionner dans le paddock MotoGP ».

« En 2012, nous étions comme un « invité » ici. Nous avions une moto, de l’ambition et juste une place au fond du garage d’Aki. Nous n’avions même pas notre propre camion. Je suis heureux et fier qu’Aki représente une part spéciale de ce grand engagement car cela signifie avoir plus de 70 motos en piste aujourd’hui au Sachsenring. Il nous a aidés à arriver en MotoGP et nous voulons devenir encore plus forts ».



Tous les articles sur les Pilotes : Pedro Acosta, Raúl Fernández

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport