Après cinq Grands Prix disputés cette année, les troupes d’Aki Ajo ont remporté pas moins de six victoires sur dix possibles à prendre dans les catégories Moto2 et Moto3. Dans cette saison, il n’y a donc pas que Ducati qui peut se réjouir d’une entame de campagne de bon augure pour la suite des événements. La structure éponyme du Finlandais porte haut les couleurs de Red Bull et de KTM. En Moto3, son pilote Pedro Acosta écrase la concurrence tandis qu’en Moto2 les deux premières places sont tenues par son duo Gardner Raul Fernandez. Mais Aki Ajo reste de marbre, rappelant que 350 points restent à distribuer…

L’équipe Ajo commence cette saison en fanfare. Trois pilotes Red Bull Ajo sur quatre ont en effet été les leaders du championnat du monde en 2021. L’équipe finlandaise a déjà remporté six des dix victoires possibles en Grand Prix dans leurs catégories. Après le triomphe de Raúl Fernandez au Mans en Moto2, le Finlandais Aki Ajo et son équipe de course Ajo Motorsport revendiquent 91 victoires en Grand Prix dans les petites catégories (125 cm3, Moto3 et Moto2). Depuis 2012, leur sort est lié avec KTM. Ajo a de fait remporté exactement 50% des victoires de la marque autrichienne dans le championnat du monde de course sur piste, soit 57 sur 114.

Avec Jaume Masia, Pedro Acosta et Remy Gardner, trois des quatre protégés Ajo ont été ou ont été leaders du championnat du monde en 2021. Fernandez n’est actuellement qu’à un point de Gardner en deuxième position du classement Moto2. Et avec Acosta (3), Masia (1) et Raúl Fernandez (2), l’équipe Ajo a déjà remporté six des dix victoires possibles en Grand Prix dans les catégories Moto3 et Moto2 cette saison. Pas mal lorsque l’on sait à quel point il est difficile de sortir du lot dans ces disciplines.

Un bonheur n’arrivant jamais seul, on rappellera que le même Aki Ajo est le manager personnel de Jack Miller depuis 2015. Dès lors, le Finlandais a aussi pu fêter deux victoires consécutives de son poulain en MotoGP.

Ajo Acosta

Ajo : « dans les bons moments, vous devez vous préparer aux moins bons »

« Pour être honnête, nous ne nous attendions pas à de tels succès » avoue le Finlandais sur Speedweek. “Les statistiques semblent très positives pour le moment. Mais de tels résultats ne peuvent être planifiés. Vous ne savez jamais à quel point le niveau de votre adversaire est élevé. Pendant l’intersaison, je soupçonnais que nous tenions quelque chose de spécial entre nos mains. Notre enthousiasme et nos attentes pour la saison étaient donc assez élevés. Mais nous ne pouvions pas nous attendre à ce que la saison 2021 démarre avec autant de succès ».

« Nous avons remporté les quatre premières courses de Moto3 cette année. Nous n’avons jamais fait cela auparavant » rappelle Ajo. « Notre équipe a remporté six des huit dernières courses du Championnat du Monde en Moto3. Parce que Rául Fernandez a récolté deux victoires en Moto3 à la fin de la saison 2020 ».

Cependant, il ne s’enflamme pas : « nous sommes dans la course depuis assez longtemps. Nous savons que parfois vous rencontrez des moments forts, et que parfois vous devez faire face à des revers. Dans les bons moments, vous devez vous préparer aux moins bons. Des phases difficiles reviendront également. Nous devons être préparés à cela. Il reste encore 350 points à gagner. Il est donc beaucoup trop tôt pour parler des chances de titre ».

Ajo Fernandez Gardner



Tous les articles sur les Pilotes : Pedro Acosta, Raúl Fernández

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo