Les catégories intermédiaires du monde des Grands Prix sont dans leurs derniers trois jours de test d’intersaison sur un tracé de Losail qu’elles retrouveront, ensuite, pour un meeting du Qatar qui lancera les hostilités de l’année. Pour une mise en jambe, Jorge Navarro a dominé le Moto2 avec sa Speed Up alors que le Moto3 est mené par Rodrigo.

Après avoir esquissé une hiérarchie dominé par Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia), John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing), Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) et Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse) lors des derniers tests de près saison à Jerez, la quasi-totalité des 31 pilotes Moto3 s’est présentée aujourd’hui sur le circuit de Losail pour entamer une ultime répétition de trois jours avant le week-end du Grand Prix du Qatar.

Quasi totalité seulement puisque Romano Fenati (KTM, Sterilgarda Max Racing Team) a dû déclarer forfait. Dans un monde qui commence à se résigner à une pandémie, il faut se méfier du moindre symptôme qui pourrait avoir une référence avec le coronavirus. Un sujet avec lequel on ne rigole pas. Les contrôles aux aéroports sont renforcés, les manifestations d’envergure et d’ordre international sur la sellette. Récemment, aux Émirats Arabes Unis, voisins que Qatar, deux étapes d’une course cycliste ont été annulés car deux coureurs étaient positifs au coronavirus…

Et les pilotes de Grand Prix ? S’il devait arriver quelque chose à l’un d’eux, ça ne pouvait être qu’à Romano Fenati qui n’engendre jamais la mélancolie. Même si l’intéressé lui-même aimerait sans doute que le sort l’oublie un peu… Ainsi, le pilote Husqvarna du team de Max Biaggi, est resté à l’hôtel et comme l’information d’un état grippal a circulé, l’association avec le Covid-19 s’est faite.

Après examen, il ressort que l’Italien de 24 ans souffre simplement d’un mal de gorge. Mais le fait note une ambiance tendue sur le sujet…

Lors de la première séance du jour, disputée sur une piste un peu sale, peu gommée et avec un fort vent contraire dans la ligne droite, Tony Arbolino (Honda, Rivacold Snipers Team) s’est imposé devant son coéquipier Filip Salac (Honda, Rivacold Snipers Team) en 2’08.083, bien loin de la référence en 2’04.561 réalisée par Aron Canet lors du Grand Prix 2019.

Les deux titulaires du team italien précédaient alors Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse), Gabriel Rodrigo, et un Deniz Öncü (KTM, Red Bull KTM Tech3) surprenant durant cet pré-saison.

La deuxième session, en revanche, s’est déroulée sur une piste plus adhérente, avec des temps qui ont par conséquent chuté de manière significative par rapport à la FP1. Albert Arenas (Aspar Team) a amélioré le chrono de Tony Arbolino d’environ une seconde et demie, imprimant un 2’06.528 qui lui permettait de conclure la session en tête. Deuxième place pour John McPhee  à  deux dixièmes, le troisième étant le rookie de l’équipe Gresini, Jeremy Alcoba.

Durant le troisième et dernier roulage de la journée, les temps les plus rapides ont été enregistrés, Gabriel Rodrigo (Gresini Racing) se démarquant notamment avec un 2’05.593 devant Albert Arenas (le seul avec l’Argentin sous le mur des 2’06), Ai Ogura, John McPhee et Tatsuki Suzuki. Comme quoi, la hiérarchie du premier jour ressemble fortement à celle dessinée à Jerez…

 

 

 

Jaume Masiá (Leopard Racing) et Dennis Foggia (Leopard Racing) sont partis à la faute.

Fait inhabituel à noter, seuls quatre pilotes se tenaient en moins d’une seconde durant cette session, ce qui se retrouve également au classement combiné du premier jour :

 

 

En Moto2, le phénomène ne s’est pas répété puisque Tom Lüthi (Kalex, Liqui Moly Intact GP), Marco Bezzecchi (Kalex, SKY Racing Team VR46), Nicolò Bulega (Kalex, Federal Oil Gresini Moto2), Tetsuta Nagashima (Kalex, Red Bull KTM Ajo) et Arón Canet (Speed Up, Aspar team) qui constituaient le Top 5 au soir du test à Jerez se retrouvent respectivement 12e, 14e, 10e, 5e et 11e au terme de cette première journée au Qatar.

On le voit, seul le pilote japonais du team Red Bull KTM Ajo a pu maintenir sa Kalex à flot, alors qu’à l’inverse Jorge Navarro (Speed Up, +Ego Speed Up), Xavi Vierge (Kalex, Petronas Sprinta Racing), Enea Bastianini (Kalex, Italtrans Racing Team) et Joe Roberts (Kalex, American Racing) ont débuté leurs essais au Moyen-Orient sur les chapeaux de roues, alors que Hafizh Syahrin (Aspar Team), Marcos Ramírez (American Racing Team) et Simone Corsi (MV Agusta Forward Racing) partaient à la faute.

Jorge Navarro termine cette première journée en 1’59.168, soit à une demi-seconde du 1’58.635 réalisé par Lorenzo Baldassarri (Kalex, Flex-Box Pons HP 40) l’année dernière.

Avec 18 pilotes dans la même seconde, on se croirait en Moto3, sauf aujourd’hui !

Sam Lowes (Kalex, EG 0,0 Marc VDS), blessé à l’épaule lors du test précédent, n’est toujours pas présent mais promet de l’être pour la course.

 

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Romano Fenati

Tous les articles sur les Teams : Max Racing Team