Lorenzo Baldassarri vient d’effectuer sa septième saison en Moto2. Cela constitue déjà une mini carrière dont l’apogée s’est situé début 2019, quand il a inscrit trois victoires lors des quatre premières courses de la saison.

Depuis, malheureusement, les problèmes se succèdent pour le pilote de 24 ans né à San Severino Marche qui termine cette saison 2020 à une modeste 12e place, 134 points derrière le champion Enea Bastianini.

Du coup, l’Italien a quitté le team de Sito Pons pour retrouver, cinq ans après, les couleurs de Giovanni Cuzari qui aligne dorénavant des MV Agusta Forward.

Ce changement drastique sera-t-il l’occasion d’un retour au premier plan de celui que l’on considérait il y a moins de deux ans comme un candidat au titre ?

C’est tout le mal que l’on souhaite à celui qui s’est lancé dans une nouvelle aventure et a découvert sa nouvelle monture lors du test privé Moto2 qui s’est déroulé cette semaine à Jerez.

À Jerez, la météo n’était pas clémente le jeudi matin mais cela n’a pas empêché Lorenzo Baldassarri de prendre ses premières marques sur une piste encore mouillée. Les choses se sont améliorées le vendredi malgré de nombreuses plaques d’humidité, et l’Italien a pu se familiariser avec sa nouvelle F2, effectuant un total de 67 tours avec un meilleur temps en 1’42.568, soit sensiblement le même chrono que celui réalisé lors de sa qualification au Gran Premio de Andalucía 2020.

Lorenzo Baldassarri : « Au cours de ces deux jours sur la nouvelle moto, je dois dire que les sensations ont été bonnes, malgré la position différente sur la selle : quand on commence à pousser, la moto réagit bien. Quand je suis monté sur ma F2 pour la première fois, je pensais que ce serait comme si je partais de zéro, mais cela n’a pas été le cas. Je m’attendais à ce que tout soit complètement différent, mais j’aime les réglages et les trajectoires. La moto réagit bien, et c’est vraiment intéressant. C’est une grande opportunité pour moi. Cet hiver, nous allons travailler pour améliorer ce que nous pouvons et préparer au mieux le début de la nouvelle saison. Je me suis bien amusé sur la piste et j’ai fait de bons tours, même si les conditions n’étaient pas optimales. Sur la piste, j’ai trouvé des plaques d’humidité, j’ai fait quelques erreurs et j’ai même chuté dans le dernier tour au dernier virage. Il est maintenant temps de me reposer et de recharger mes batteries pour prendre un bon départ en 2021. Revenir dans l’équipe après 3 ans est étrange, il y a de nouveaux membres que je ne connais pas même si le patron est le même. Il y a beaucoup d’énergie et les gars me donnent beaucoup de positivité et d’envie de bien faire, et c’est important. »

Giovanni Cuzari : « Test positif en vue de 2021. J’ai pu observer une très bonne humeur tant de la part des pilotes que des gars dans le box, et j’en suis fier. Balda s’est bien senti en selle et avant de glisser à cause des plaques humides sur la piste à 100 m de la ligne d’arrivée, il avait inscrit 3 casques rouges; s’il avait terminé le tour, il aurait terminé le premier de la journée. Ces données initiales sont très pertinentes pour nous et nous rendent très satisfaits de la première sortie de Lorenzo sur la piste. »

 



Tous les articles sur les Pilotes : Lorenzo Baldassarri

Tous les articles sur les Teams : Forward Team