Avec le durcissement de la réglementation, ce genre de situation est de plus en plus fréquent : Le plus rapide n’est pas forcément celui qui en tire avantage !

En l’occurrence, Sam Lowes (Kalex, EG 0,0 Marc VDS), le plus rapide lors de la qualification à Misano, partira depuis la pit-lane suite à une pénalité pour avoir entraîné au sol avec lui Somkiat Chantra et Jorge Navarro en Autriche.

En conséquence, c’est Remy Gardner (Kalex, Onexox TKKR SAG Team) qui aurait dû s’élancer depuis la première position, avec à ses côtés le duo de l’équipe SKY Racing Team VR46, Luca Marini et Marco Bezzecchi. On devine pour qui vont s’embraser les tribunes… D’autant que le pilote australien a été déclaré inapte, suite à une fracture de la main gauche après une grosse chute ce matin au warmup.

Le futur pilote Ducati Avintia Enea Bastianini (Kalex, Italtrans Racing Team) complétera donc la première ligne,  devant Xavi Vierge (Kalex, Petronas Sprinta Racing), Marcel Schrötter (Kalex, Liqui Moly Intact GP) et Augusto Fernández (Kalex, EG 0,0 Marc VDS).

On rappelle que le championnat est actuellement mené par Lucas Marini, huit points devant Enea Bastianini et l’infortuné Jorge Martin absent à cette manche pour cause de coronavirus.

La météo est toujours parfaite avec 29° dans l’air et 40° au sol pour cette course qui se disputera sur 25 tours.

Misano Moto2™

2019

2020

FP1

1’38.504 Tetsuta Nagashima

1’37.245 Sam Lowes
FP2

1’38.325 Augusto Fernández

1’36.933 Enea Bastianini
FP3

1’37.776 Álex Márquez

1’36.512 Marco Bezzecchi
Q1

1’37.953 Luca Marini

1’36.549 Arón Canet
Q2

1’37.481 Fabio Di Giannantonio

1’36.170 Sam Lowes
Warmup

1’37.923 Jorge Navarro

1’36.549 Arón Canet
Course

Fernández, Di Giannantonio, Márquez

Marini, Bezzecchi, Bastianini
Record

1’36.754 Johann Zarco (2015)

1’36.170 Sam Lowes

A l’extinction des feux rouges… Luca Marini fait le holeshot devant Enea Bastianini. Avant même la fin du premier des 25 tours, Marco Bezzecchi reprend l’avantage sur Enea Bastianini et les deux pilotes du team Sky VR46 commencent à s’échapper.

À la fin du premier tour, le duo bleu et noir possède une demi-seconde d’avance sur un autre couple formé d’Enea Bastianini et de Marcel Schrötter, eux-mêmes détachés d’une demi-seconde devant le peloton.

Le peloton parvient cependant à se rapprocher de Enea Bastianini, mais les deux pilotes de Valentino Rossi ont pris la fuite, et en particulier Luca Marini qui s’éloigne peu à peu.

Dans le sixième tour, Hector Garzo (Kalex, Flex-Box Pons HP 40) chute sans gravité au virage 3.

Au premier tiers de la course, Lucas Marini possède 1,2 seconde devant son coéquipier Marco Bezzecchi, lui-même détaché de 1,6 seconde devant Enea Bastianini lui-même possédant un avantage de 1,2 seconde devant Xavier Vierge, lui-même précédent de 1,1 seconde Marcel Schrötter : autant dire que la course semble d’ores et déjà bien dessinée !

Jorge Navarro (Speed Up, +Ego Speed Up) par la faute sans gravité au virage 1.

Pendant ce temps, Sam Lowes remonte tout doucement après être parti depuis la pit-lane et figure en 20e position à la mi-course.

C’est le moment où le suspense semble quelque peu renaître, quand Enea Bastianini réduit progressivement son écart sur Marco Bezzecchi, qui lui-même revient doucement sur Luca Marini

Mais à neuf tours du drapeau à damier Enea Bastianini commet une erreur et perd d’un coup deux secondes, au prix d’un rattrapage à la Marc Márquez !

Quelques instants plus tard, c’est au tour de Luca Marini d’élargir (faux point mort), ce dont profite immédiatement son coéquipier Marco Bezzecchi pour s’empare du commandement !

La guerre est évidemment déclarée entre les deux jeunes Italiens pendant que Marcel Schrötter, alors 4e, part à la faute.

A cinq tours de l’arrivée, on assiste à une belle passe d’armes entre les deux coéquipiers du VR 46, mais Marco Bezzecchi parvient à reprendre l’avantage.

Même scénario au tour suivant… Jusqu’à ce que Luca Marini réussisse à passer et entreprenne alors de fermer toutes les portes.

Évidemment, ces multiples dépassements profitent à Enea Bastianini qui se rapproche de Marco Bezzecchi.

Dans le dernier tour, Tetsuta Nagashima (Kalex, Red Bull KTM Ajo) part à la faute sans gravité.

Magnifique doublé du team Sky VR46 malgré les dernières attaques de Bestia !

À noter également la très belle huitième place finale de Sam Lowes !

Au championnat, Lucas Marini possède maintenant 17 points d’avance sur Enea Bastianini, 27 sur Marco Bezzecchi et 33 sur l’infortuné Jorge Martin.

Classement Grand Prix Lenovo de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini Moto2 à Misano :

Crédit classement : MotoGP.com

 



Tous les articles sur les Pilotes : Luca Marini

Tous les articles sur les Teams : SKY Racing Team VR46, Sky VR46 Moto2